Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 21:07
Des moments ô combien remplis,
Où Dieu lui même semble s'oublier,
Des instants de magie en vie,
Bien loin du pacte scellé.
J'ai donné jadis la main à Dieu
Qui me l'a prise non sans préciser
"Un jour tu pourrais avoir à regretter
Réfléchis-y en pensant aussi à eux".
"C'est tout réfléchi, dis-je, épuisé.
Pour être certain de mes choix,
Il me permit de la rencontrer,
A vive allure vers la cité des rois,
Mon divin présent s'impatientait.
"Je t'attendais de tous temps" dit-elle
Et je compris qu'elle savait....
Comme moi, elle cachait ses ailes
Pour sauver seul le monde entier,
"Le temps nous est compté" avançais-je.
"Alors, ne le perdons pas en regret"
La communauté nous a choisi
Il n'y a plus de question à poser
Quelques mois, un an? Une éternité?
Pour s'aimer dans l'infini
Puis s'entourer un matin de nos ailes
Reprendre notre place auprès de lui.
Lui dire que l'on a enfin compris,
Que rien n'existe sans la volonté éternelle.
Nul rêve n'est inaccessible
Tant qu'il s'accomplit paisible,
Sans ne jamais heurter ni blesser.
On s'aime dans le repos absolu
Même si on ne vous écrit plus.

It was a story you can't bellieve in it,
That's why, we're waiting for you
In paradise we can show you
Never deseperate, never throw it
God's angels were falling in love,
God's angels we're falling in love.


Partager cet article
Repost0
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 11:49
On veut
Du piquant à volonté!
Du fric à tout gâcher!
Écraser pour exister!
Des mensonges à souhait.

On veut
Du sexe à profusion,
Des partenaires à foison,
On diffuse le poison,
Sentences et exécutions.

On veut
Se servir sans payer,
Tout pouvoir s'acheter
L' amour, la vie, l'amitié
Se gaver à gerber!

On veut
Perdre la mémoire,
Oublier ces histoires,
Où l'on était peu fier
Aigri et amer.

On veut
Le plus bel écran de télé
Dire "merde" et se tourner
Tout faire partir en fumée,
Mordre pour ne pas tomber

On veut
Vivre pour soi
C'est déjà ça,
Marcher sur les autres
Pour être des vôtres!
Partager cet article
Repost0
4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 14:19
Le paradis est fragile,
En un battement de cil 
Je le regarde s'effondrer
La terre a cessé de tourner.



Un battement de cil,
La vie qui chavire,
Comme un navire,
Elle coule, tranquille.



Un battement de cil,
La vie s'en va et file,
A vive allure, ténèbres!
Je ne sens plus tes lèvres.



La tempête attise le mal
Dans le grand feu estival
M'ôte la vie, et se défile
En un battement de cil.



Un battement de cil,
Je fuis, je m'en vais
Loin des vents mauvais
Loin des tourments difficiles.



Loin des heures hostiles,
Le dernier souffle coupé
Je me saigne, muet
En un battement de cil.



La lune dormait paisible
Je l'ai rejoint un Eté
Et nous ne cessons de parler
Des battements de cil.

M@dine

Partager cet article
Repost0
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 14:20
Il y a des conflits,
Des guerres effroyables,
Faites de jours maudits,
De pensées imprononçables.



                             R
efrain : 
                             Toi tu dis, "Tu penses trop,
                             Vis ta vie, vis-la à fond!"
                             Toi tu dis "Tu bosses trop
                             Dans les cimetières c'est rempli
                             De gens irremplaçables aussi,
                             Et les sentiments sonnent parfois le gong" .

Les maux brûlent ma tête,
Et assassinent mon humanité,
Croupi dans ma tombe, comme une bête,
Sauvage, ô fleur fanée
!



                               Refrain         

                                Toi tu dis "Tu réfléchis de trop
                                Vis ta vis, vis la à fond"
                                Toi tu dis "Tu bosses de trop
                                Dans les cimetières c'est rempli
                                De gens irremplaçables aussi!
                                Et les sentiments sonnent parfois le gong."



Il y a de drôles d'atmosphères
Quand ma sphère n'est plus ronde,
Un brin de folie à part entière
Et l'orage dans mes tempes gronde.


Mes pensées noires pleurent en migraine,
Comme des vautours elles se répandent
Funestes idées qui pleuvent malsaines,
En une pluie glacée, mon coeur se pourfend.


                               Refrain           

                               Toi tu dis " Tu penses trop"
                               Vis ta vie, vis la à fond
                               Toi tu dis, "Tu bosses de trop
                               Dans les cimetières c'est rempli
                               De gens irremplaçables
                               Et les sentiments sonnent parfois le gong." 



Partager cet article
Repost0
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 14:22
#REFRAIN#
Sans le sou, tu ne vis pas,
tu crèves c'est tout,
Profond, tout bas...
Sans le sou, rien ne va,
Pauvre merde, pauvre fou!
Tu creuses c'est tout
Profond en bas...


1*Les gens ne te regardent pas,
Même tes gosses ont honte de toi,
Tu te tais, tu ne manges pas,
Tu vis de rien, par ci, par là
Y'a pas d'recherches d'emploi
Dès le début, c'est "la fin d'mois"
Ton courrier tu ne l'ouvres pas.

#refrain#
Ton frigo crèves de faim
T'en peux plus d'dire: On ne peut pas!
A tes gosses qui ont des besoins,
De coca, de bonbons, de Nutella
Tu restes chez toi, tu ne sors pas,
Y'a pas d'restau, d'ciné, et tout ça,
Juste ta fierté, mais ça s'mange pas!
Tu espères plus, tu perds la foi.

#refrain#
Tout fout l'camps, c'est comme ça,
Ta femme, tes gosses, ne restent pas,
Tu traînes ta misère, ça n'coûte pas,
Les gens autour, tu ne les vois pas,
Un repas sur trois,
Piqué à la supérette d'en bas,
T'as beau être là, t'existes pas
Tu crois que tu vis, mais tu n'vis pas.

M@dine

Partager cet article
Repost0
12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 21:08
C'est quoi l'amour?

Refrain :
C'est quoi l'amour?
Si tu m'aimes quand tout va bien,
Ça me va!
Si tu m'aimes plus, quand je ne vais plus,
Ça ne m'va plus!

*C'est vrai j'ai connu
Mes gamines se barrer
C'est vrai, j'en ai chialé
Je ne le ferai plus!
C'est vrai, j'ai perdu
deux, trois boulots, ballot!
Je n'étais pas fiérot,
Je ne le ferai plus*

*J'ai bouffé au Mc-Do,
Mais dans ses poubelles,
J'ai dormi à terre sur le dos
A l'ombre des chandelles,
Mon appart était vide
Autant que mon frigo
Mais moi j'étais avide
D'exister dans ton ego.*

*On a eu des soucis de fric,
Mais ça n'a pas duré,
On vivait séparés,
Loin, ça c'est chic!
Moi j'avais rien,
Toi, t'étais mon tout,
J'étais amoureux fou,
Mais je ne vaux plus rien.*

*On a connu des soucis,
Mais on se marrait bien,
Pas gâtés par la vie,
Mais on s'en sortait bien!
Tu m'as quitté pour un vieux
Bien fait pour ma gueule,
Moi grand enfant aux yeux bleus,
c'est chacun pour sa gueule
J'devais pas t'aimer pour deux.*

C'est quoi l'amour?

Partager cet article
Repost0
6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 11:29

Il fait gris une fois de plus aujourd'hui,
La ville est aussi triste que le ciel qui noircit.
IL est loin ce temps où les industries
Nous garantissaient un travail, une vie.


refrain :

Sheffield croule sous les friches,

Pendant que Londres s'en fiche

Sheffield se perd dans ses friches,

Sous le regard indifférent des riches

Sheffield au coeur du Yorkshire

Sheffield tes habitants se meurent.


Le soleil a fui la cité
La pluie va encore tomber
Les manifs survoltent les ouvriers,
Et les putes ne marchent plus qu'au rabais!

Sheffield tes rues se vident
Sheffield tes boulevards sont des mouroirs!
Tes enfants ont le tein si livide
Dans les écoles, on apprend le trottoir!

Sheffield croule sous les friches,
Sheffield se perd, Londres triche,
Les gentlemen n'en n'ont rien à fiche!
Sheffield croule sous les friches,
Sous le regard indifférent des riches,
Sheffield au coeur du Yorkshire
Sheffield ne vois-tu pas que tu meures?

Partager cet article
Repost0