Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 16:43

Les voilà déjà parties, quelques heures à peine. Et ce silence qui bourdonne dans mes oreilles depuis leur départ dans cette grande maison qui pleure leur absence. Pas d'histoire à lire ce soir, même pas envie de sortir le chien, seul. Demain, il faudra se lever tôt et repartir gagner sa vie, misérablement. Loin de la vraie vie des enfants, et de leur entente incroyable, bien qu'elles soient soeurs, et que cela paraît être une évidence. J'ai la gorge nouée par la tristesse des pièces bien rangées, pas de rires au second étage, pas de bêtise faite, pas de repas refusé ce soir.....D'ailleurs à 4, on mangeait dans le salon, là à 2, on a végété dans le canap' avec un plateau repas télé, nous qui ne la regardions quasiment plus lorsqu'elles étaient présentes. Celle-ci valait bien tous les "meilleurs" films de la Terre. La télé, ce soir me permet de ne pas focaliser mon attention sur leur départ, qui me blesse tant....Même pas envie d'écrire sur le sujet. 3 ans que nous devons vivre séparés, j'ai l'impression d'être un prisonnier qui attend la prochaine visite. Il n' y a pas beaucoup de saveur dans ce qu'il me reste à vivre sans elles. Je sais que lylou arrive cet été. Je sais que je l'aime déjà, mais un bébé ne remplacera jamais le manque que je ressens après chacun de leurs départs, et on ne s'habitue jamais à l'absence de sa propre chaire.
Partager cet article
Repost0
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 16:40
Bonjour à tous, en ce Vendredi 8 MAi où je m'apprête à partir au travail. Et oui, c'est la crise, alors justement pas question de baisser les bras dans nos magasins. Il faut se battre en ce moment sur tout, et surtout être irréprochable dans sa tenue de magasin, ses actions et ses envies pour contrer cette satanée crise. Hier, j'ai ouvert mon mail pro, et j'ai eu les bras cassés par une mauvaise nouvelle: Il n'y a plus 1 mais 3 de mes employés qui se présentent aux élections du CE, histoire de se couvrir, car évidemment ce sont des individus en difficultés dans leur rayon, et que j'avais été amené à convoquer à divers entretiens de recadrage. Pendant mes trois premiers mois sur ce magasin, depuis Janvier, j'ai tout fait pour que cette équipe retrouve l'envie et la gagne par le jeu, le concours, la concurrence bonne enfant entre eux, et il y avait une bonne ambiance de travail, un vrai regain d'énergie d'après ce que certains disaient....Il est vrai que même les personnes en "difficultés" allaient mieux. J'étais hyper confiant et savait que l'on ferait des choses sympa en grand....Mais depuis hier, petit coup de poignard dans le dos, deux de plus se sont portés candidat. Et mon patron, qui me dit, "Oui, je le savais, c'est ennuyeux, 3/8 dans le même magasin...Que s'est-il passé?"...
Dans mon métier, avoir des syndicats dans ses effectifs est synonyme d'auto-sanction.... 
Il est clair que ces deux individus de plus se sont surtout mis à l'abri d'une éventuelle dégradation de nos relations de travail, et il est évident qu'il n'y a que la peur de perdre leur emploi qui motive leur candidature....
Je dois y aller je vous entretiendrai plus longtemps là dessus ce soir en rentrant.
Aujourd'hui 9H30 à 19h, ouf c'est férié!
Bon repos à vous autres!
Partager cet article
Repost0
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 14:30

Voilà deux phrases cultes de ma chérie qui cause cans cesse à son petit bidon remuant et plein de vie:

"Mon bidon, t'y fais attention, c'est un prêt!!!!!"

"Mon ventre est juste une soucoupe volante pour te faire arriver sur terre"

Mélanie

Partager cet article
Repost0
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 14:20
Il y a des conflits,
Des guerres effroyables,
Faites de jours maudits,
De pensées imprononçables.



                             R
efrain : 
                             Toi tu dis, "Tu penses trop,
                             Vis ta vie, vis-la à fond!"
                             Toi tu dis "Tu bosses trop
                             Dans les cimetières c'est rempli
                             De gens irremplaçables aussi,
                             Et les sentiments sonnent parfois le gong" .

Les maux brûlent ma tête,
Et assassinent mon humanité,
Croupi dans ma tombe, comme une bête,
Sauvage, ô fleur fanée
!



                               Refrain         

                                Toi tu dis "Tu réfléchis de trop
                                Vis ta vis, vis la à fond"
                                Toi tu dis "Tu bosses de trop
                                Dans les cimetières c'est rempli
                                De gens irremplaçables aussi!
                                Et les sentiments sonnent parfois le gong."



Il y a de drôles d'atmosphères
Quand ma sphère n'est plus ronde,
Un brin de folie à part entière
Et l'orage dans mes tempes gronde.


Mes pensées noires pleurent en migraine,
Comme des vautours elles se répandent
Funestes idées qui pleuvent malsaines,
En une pluie glacée, mon coeur se pourfend.


                               Refrain           

                               Toi tu dis " Tu penses trop"
                               Vis ta vie, vis la à fond
                               Toi tu dis, "Tu bosses de trop
                               Dans les cimetières c'est rempli
                               De gens irremplaçables
                               Et les sentiments sonnent parfois le gong." 



Partager cet article
Repost0
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 12:26
Demain c'est ton anniversaire papa,
J'aurais tellement voulu que tu sois là,
Je t'aurais serré dans mes bras,
Je t'aurais embrassé mille fois.
Je t'aurais raconté ma vie,
Tu m'aurais donné ton avis,
Je me serais dépêcher de rentrer,
Maintenant j'habite tout près,
Mais t'es parti avant tout ça,
Et tu ne seras pas là, demain,
Il n'y aura que nos chagrins,
Puis mes cafards, et puis tout ça ;
Je n'arrive pas à vivre sans toi,
Je n'y arrive vraiment pas.
Je ne parlerais pas de foot demain,
On ne parlera pas non plus de ton jardin,
De cet hiver triste à mourir,
Qu'il est déjà l'heure où je dois partir,
Je ne t'inviterais pas dans ma maison,
En emménageant je pensais à cela,
Je m'y sens comme dans une vaste prison,
Depuis que je sais que tu n'y passeras pas.
C'est ton anniversaire mon père
Je passerai te saluer au cimetière,
Te dire que je ne dors plus vraiment,
Depuis ton enterrement.
J'avais tant besoin de toi, papa
Non, je ne m'y résouds pas.
Ce noeud dans le ventre me rend malade
Je ne mange plus que des salades,
Et je me perds dans ces changements,
Ma nouvelle vie,et ses chamboulements,
Il me manque mon père pour m'aviser
Il me manque un ami à qui parler...

Partager cet article
Repost0
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 14:35
PARTICIPATION AU CONCOURS MUSICO-POETIQUE DE DEBORAH:
La mélancolie
 http://oiseaulyre.over-blog.com/article-31862599.html


C'est cette force immobile
Qui ne nous laisse pas tranquille
Cette braise brûlante
Sur la poudrière de notre coeur
C'est ces peurs terrifiantes
Qui nous tenaillent à toute heure,
C'est l'impossibilité de te voir
C'est ces pleurs, seul, dans le noir,
Cette plaie qui fend le coeur,
Cette boule au fond de la gorge
La mélancolie.

C'est ce parfum sur ma veste
Abandonné comme un témoin
Des bribes du passé qu'il me reste,
De ces souvenirs emprunts
De toi, de tes yeux, de ton corps
C'est cette folie qui me dévore,
C'est ce vide dans mes yeux bleus,
Ce poids qui rend si malheureux,
La mélancolie.




C'est ce désespoir dans ma vie,
Tous ces moments que l'on avait construis,
Cette amertume coincée dans la bouche
L'envie de se laver le cerveau sous la douche,
Le goût de rien, pas même une autre,
C'est être un Jésus sans ses Apôtres,
Ce sont ces funestes idées accablantes
Qu'il n'y a plus de princesse charmante,
C'est cette idée de ne pouvoir finir vieux
Sans ta présence à mes côtés,
C'est ce mal qui me ronge ô mon Dieu,
Quand j'imagine que tu aies pu m'oublier.
La mélancolie.
Partager cet article
Repost0
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 14:20

Assis sur le rebord de ma planète,
Auprès d'un banc et d'une armée
De pins jurassiens, soleil d'été,
Fiers comme des hoplites en fête,
Je regardais des heures durant ma vallée,
Comme on revoit sa vie face à la mort,
Et je la trouvais plus belle que jamais.
Comme sur un nuage au paradis,
J'étais tombé en amour d'un lieu,
Où j'avais aimé , prié, et haïs,
Où je me cachais loin de mon "Je"
Amnésique sur cet astre qui m'aveuglait,
J'observais ma ville avec passion
Comme on s'accroche à la corde qui nous pendra,
Je voyais mille lueurs et autant de floraisons,
Puis aussi le regret du temps qui s'en va...

M@dine (c)   2006 Belgique

Partager cet article
Repost0
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 14:32

DANS L'ATTENTE DE LA 3è ECHOGRAPHIE, DANS UNE HEURE.... 

Nous essayerons de ne pas être en retard
Aujourd'hui est une journée importante,
Nous allons voir à nouveau qui se cache
Derrière ce petit bidon tout rond!
Pas de surprise dans ce petit ballon!
J'espère qu'il n'y aura pas de blague amusante
Qui ne ferait rire que toi, et j'ai l'espoir
Qu'ils ne se soient pas trompés à ton égard
Que tu es bien une petite fille ma Lylou,
Car les affaires qui t'attendent ma puce
Sont un peu trop roses, pour une blague,
Si tu devais être un petit gars, nous serions
Dans l'embarras, on t' attend petite poupée russe
Moi je t'imagine blonde et plus tard avec des bagues
Ce ne serait pas drôle qu'ils se trompent encore
Y'a pas de ballons, ni de dragons,  là ou tu dors
A Orléans avaient-ils parler d'un garçon,
A Béthune, ils étaient certains d'une fille
Garçon ou fille, peu importe, de toute façon 
 Nous t'attendons avec les yeux qui brillent!
Vivement tout à l'heure alors,
J'ai rendez vous avec le bonheur...
J'ai rendez-vous avec toi Lylou
Ou Jules? Non! Lylou,
J'ai peur....

M@dine
Qui se cahe derrière ce petit bidon? Réponse tout à l'heure...

REPONSE :
Tout va bien. Lyloue, (yesss c'est bien Lyloue!!!! Ouf) va bien pèse 2, 030Kg, et il reste 7 semaines au max avant son arrivée. On est HEUREUX, et moi il ne me reste déjà plus beaucoup de temps dans cette journée de repos pour faire tout ce que j'ai à faire. Forcément, avec tout le temps que me mange le blog, quand c'est pas le boulot!!
Aujourd'hui, je dois monter une tringle à rideaux dans la chambre de Lylou, monter les 7 tiroirs de sa commode, ranger la slle de jeu et la chambre des puces, qui arrivent ce week end,(cool un week end de 3 jours avec elles où on va aller "au travail de papa (ben wé, c'est drôle ça comme jeu un magasin avec des clients pour acheter vos dessins, et plein d'endroits où se cacher!!!)jouer au foot dans la Véranda, chanter les chansons de Starmania, jouer avec les enfants de nos amis nombreux à venir manger dimanche midi). Ensuite je dois passer à la poste pour le travail, me retenir de ne pas passer au magasin voir comment se passe la journée (sans moi, la fin du monde....Bah nana, ils y arrivent mes loulous).....Aspirer, repasser, et écrire un poème sur Lille, ma ville, qui m'est venu comme cela d'un coup en fumant ma clope en rentrant de l'écho.....Répondre à vos comms, ce qui prend aussi un peu de temps maintenant, me reposer? Bah nan, c'est foutu....
Bon allez je fonce chez Aubert pour la cocotte, maintenant qu'on est sur qu'elle n'est pas équipée en coucougnettes! Bonne aprem à tous....bye
  

Partager cet article
Repost0
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 14:24
Bonjour! Nous sommes le Lundi 1 er Juin, mon blog est en grève. Pourquoi?
Parce que j'en ai marre d'être contraint de travailler les jours fériés.
Je suis obligé de travailler ces jours là, qui plus est je suis payé conventionnellement
 240 jours par an, et donc je ne suis pas payé les jours fériés et Dimanche.
La vie de famille s'en trouve perturbée. C'est une atteinte aux droits de la famille,
et à mes droits. Messieurs les députés, vous ne travaillez pas vous ces jours là? Où
est l'exemplarité, le fameux travaillez plus, pour gagner plus !!!!
Je suis mort de rire, j'ai juste le droit de me taire et de bosser, 
VIVE LA GRANDE DISTRIBUTION VIVE LA REPUBLIQUE
VIVE LA FRANCE et VIVE LES DEPUTES.....


Je pourrais écouter un bon CD,
Je pourrais jouer dehors avec mes filles
Profiter d'une belle journée ensoleillée,
Aller nous rouler dans les champs de jonquilles,
Mais au lieu de cela je dois bosser.

Je pourrais chanter avec ma puce,
Rire de tout, rire de rien,
Je pourrais jouer au foot avec mon chien,
Ecrire un petit mot de plus
Mais au lieu de cela je dois bosser.

Je pourrais prpéparer la chambre de bébé
Faire cette peinture que je vous avez promis,
S'en mettre plein les habits!
Au lieu de vous planter devant un DVD,
Mais au lieu de cela, je dois bosser.

Je pourrais faire un picnic improvisé,
Loin à la Mer, et se rouler dans les Dunes,
Vous m'auriez enterré sous le sable, entier!
On aurait mangé une bonne glace à Bray Dunes,
Mais au lieu de cela je dois bosser!

Partager cet article
Repost0
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 14:23

Par une journée à la chaleur accablante,
Elle déambulait dans la ville, étrangère,
L'air lourd plaquait sa chevelure virvoltante,
Sur ses épaules dénudées, et, un peu légères...( Damien)


L'idée d'écrire ainsi, je la dois à Sialma, nous vous tendons la plume pour écrire la suite. 
A qui le tour????  

L'été se dessine de façon émouvante ,
La fille sort de la ville pour rejoindre la rivièrre
Pieds nus elle marche dans l'eau en
évitant
les pierres
Habile, féline, sa démarche est troublante ... (suite de Sialma)

Sur l’onde qui dérive elle semble irréelle
Sa blanche robe ornée de dentelles colorées
Langoureusement se fond dans le bleu du ciel
Guirlande de fleurs dans ses cheveux dorés

Tout en cristaux l’eau s’empare de ses chevilles
Et les papillons s’évadent comme dans un ultime envol
Dans ses mains, le temps suspend son vol
Douce et intemporelle, quel est le secret de cette jolie fille ( suite de CRISTAL)

A suivre....Qui prend le relais? Que fait cette jeune femme, à qui pense t-elle?
Pourquoi est-elle si seule, et si mystérieuse????



Partager cet article
Repost0