Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 15:03

Je la regarde de loin,

Il fait froid ce matin,

Blottie sous un épais manteau,

Le soleil réchauffe sa peau.

 

Assise sur un banc,

A quelques pas de moi,

Elle chante un air connu

Et pianote son portable

Et moi, je ne respire plus,

Quiétude confortable.

 

La nature est figée,

Sous le premier givre hivernal

Je murmure ce refrain banal

Elle ne semble pas étonnée,

"Ne partons pas fâchés"!

Clame t-elle en chantant.
"Ça n'en vaut pas la peine", je répondais,
Puis, elle me regarda en souriant,
Elle vint vers moi, d'un pas assuré,
"Bien sûr, voilà, tenez...le briquet"
Assise à mes côtés désormais,
La conversation pouvait commencer.


Interrompue par la sonnerie
"Je dois rentrer, à bientôt?"
Éphémères bavardages, tranche de vie,
Seuls, chantent les oiseaux,
Je me replonge dans mes pensées,
Je consigne sur mon petit cahier,
Deux, trois mots à la volée,
Puis, je me lève, et m'en vais....


Partager cet article
Repost0
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 15:01
Je regarde les performances,
De ton équipe de foot: Lens,
Je sais que tu ne seras pas là
Pour les voir remonter
Remonter au haut niveau,
Même si tu n'en n'as jamais douté
Inlassablement, je regarde le tableau
Où deux photos de toi souriant
M'engouffrent dans la tristesse
M'emportent dans des souvenirs
Où tu étais encore vivant
Où l'on riait à deux de cette allégresse
Grandiose, quand je pouvais venir
Te rendre visite le temps d'un match
Ta télé, avec la maladie, était une prison,
Qui te faisait oublier les souffrances
J'attendais la mi-temps dans l'impatience
De pouvoir discuter avec toi, papa
Mais plus personne n'est là pour m'écouter
Et je me sens perdu dans ton silence
Un peu comme si ta mort m'emportait.


Partager cet article
Repost0
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 15:01
Ce n'est plus que l'ombre de l'amour,
Et je regarde à travers elle le passé,
Brûlé aux souvenirs de chacun de ces jours,
Où nous vivions au présent, heureux,
Ensemble, soudés, liés, et amoureux.


Le poids de ces instants lointains est un fardeau,
Bien lourd à porter, et difficile à assumer,
Ces moments précieux ne sont plus que souvenirs,
Qui font pleurer mon âmes meurtrie, suicidée,
Imprégnés sur ma mémoire, comme des sceaux.


Nos lieux communs de jadis,
Me hantent le corps et l'esprit.
Tout, oui, tout me rappelle cette vie,
Comme je ne t'ai pas compris.

Ton visage ne disparaît jamais de mes nuits,
Ton corps rythme encore certaines envies,
Toute ta personne est là encore, sur ma route,
Absence si présente mes soirs de doute.

Le moindre vêtement acheté ensemble,
Les moindres bribes d'une commune chanson,
Devant toutes ces émotions, je tremble,
Les souvenirs hantent mes décisions.


Je croyais facile de tout oublier,
Les photos où tu souries me font pleurer,
Cliché d'une bien belle vie réussie,
Cliché d'un couple pourtant si uni.

Même si ton coeur a failli
Si tu as préféré me quitter,
Tous ces souvenirs et ces agréables moments,
Seront gravés sur mon coeur à tout jamais,
Patrimoine que je garderai précieusement
Et cette petite flamme brillera toute ma vie.

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 15:00

mon papa je sui contente de te voire
le dimanche tu est le plu bo et
le plu fort ton visaje est joli et
je t'aime fort cet le plu sinporten
et je suis contente de te
téléphoné le soir et dens
mon coer tu est la quant je sui
à l'école est osi quan je sui à
la maison jé de la chance
davoir un papa
comme toi tu est mon!!!
petit coer je gagne des
bonpoin je t'aime plu
fort que fort tu me
porte bonheur mon coer
me dit que je t'aime fort
comme je te les dit bisou


Laurène , 6 ans, Tourcoing, le 26/05/08

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 14:59
C'était un jour bien gris,
Comme l'un de ces été sans nom.
A la suite d'une lueur interdite,
Que vint la délivrance de la révélation,
Nous ne sommes rien d'autre que virtuels,
De pauvres âmes qui badinent posément,
Nous avons des écrits consensuels
Qui rassurent et pondèrent vraiment,
Nos envies noires les plus amères,
Les plus tristes et les plus intimes,
Nous dictant aux uns et aux autres,
De ne pas appliquer l'interdit
Ce que l'on n'oserait faire soi-même
Ce qui fait peur même dans nos écrits,
Mais qu'est-ce que la mort
Quand il n'y a plus vos " Je t' aime"?
Mes enfants, je pense à vous , encore,
Et ce manque me rend si blême
Un affreux tabou, un manque de courage?
Discours facile de ceux qui la refusent,
Après l'avoir rêvée parfois tout bas
Je suis de ceux qui acceptent, et non récusent
Oui, je l'avoue, je suis de ceux là
En aucun cas des bonnes moeurs qui accusent
La mort ne réclame pas de bénédiction!
Elle se choisit seul, s'impose parfois,
Et dans certains cas, je crois
Pouvoir la qualifier de courageuse réaction.
Partager cet article
Repost0
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 14:59

J'ai cette peur en moi,

De rater le bon chemin

Et de me perdre en route

De devoir faire des choix

De causer les chagrins,

Et de vivre dans les doutes.

J'ai cette peur en moi, 

Et mes idées me dévorent

Elles vont briser l'écorce

Et je redoute qu' à force

Elles finissent par brûler

Mon précieux trésor

Je suis en train de rêver.

J'ai cette peur en moi,

De prendre ce maudit virage

Et de changer de paysage

De tout quitter malheureux

De ne pas savoir lire dans les yeux

Cette demande d'engagement,

Ces promesses auxquelles doucement

Je me frotte...

Mon coeur, dans sa grotte,

N'en finit plus quelque part

De chercher pourquoi

Encore plus ce soir,

J'ai cette peur en moi.

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 14:58

Dès que ça n'allait pas,

Des mots me venaient,

Moi je les assemblais,

Aussi simple que ça.

Inquiétante facilité.

 

Tous ces écrits pris sur le moment,

Aussi bruts que les sentiments,

Cachés comme des secrets,

Je les posais sur papier,

...Des mots, pour me cerner.

 

 

Des mots abondaient,

Sans pour autant me libérer.

Des mots affluaient

Pouvaient-ils vraiment m'aider?

 

Des mots, des idées...

 

Réfléchis et figés,

Même sur papier glacé

Ne me réchauffent pas.

Des mots qui débordent

Maux qui sabordent.

 

Dès que ça n'allait pas,

Le stylo crachait mes peines,

Et les mots pleuraient

Presqu'autant que moi!

 

Des mots simples et légers,

Mais des maux lourds à garder,

Comme un besoin de parler

Monstrueuse inhumanité.

 

Dès que ça n'allait pas,

Moi je les assemblais,

Un peu comme ça venait,

Moi, je ne calcule pas

Au diable le nombre de pieds!

J'écris surtout pour me vider.

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 14:44
link     Bonjour, je vous encourage à aller vous promener sur de bien belles pages, en voici les liens

CRYSTAL sur www.cristal7.org

MAYLISE  sur
http://mai-lise.over-blog.com

DEBORAH  sur http://oiseaulyre.over-blog.com

PALOMA sur http://etoilesdemesnuits.over-blog.com

VALANGEL sur
http://valangel.over-blog.com

SOPHIE sur
http://juste-une-envie.over-blog.fr

NADINE sur
http://barcarole.over-blog.com

ARLETTE sur www.versleciel.boosterblog.com

Bonnes lectures, mes camarades blogueurs.... 


Partager cet article
Repost0
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 14:43

Un seul remède,

Une seule recette,

Petit intermède,

et goût de fête.





Passion cancoillotte

Poitrey ou Raguin

Quel grand festin,

Même à l'échalote!

Avec son petit savagnin,

Gratin de pommes de terre,

Plaisirs jurassiens,

Mais ici c'est l'enfer,

Pour trouver ces mets fins.




Point de Morteau

Pas plus de Clavière,

Et puis que de l'eau,

Ou encore de la bière,

Pour me satisfaire

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 14:41

Bonjour à tous, mes lecteurs, mes amis,
Je me plie au jeu des concours poétique, comme sur quelques uns de vos blogs, à mon tour de prendre la main:
Je vous propose d'écrire en 10 lignes, un petit texte, ou poème, qui comprendra les quatre mots suivants :
POISON, VENIN, BOCAL, AQUARIUM....

A vos plumes MONICALISA, ARLETTE, DYSIS, NADINE, VALANGEL, ANGEL, DEBORAH, MAYLISE, CRYSTAL, SOPHIE, PALOMA, ET LES AUTRES !!!!!!

je montre le chemin:

Comme un poisson dans son bocal,
Il tourne rond, il tourne fou,
Dans mon aquarium, un petit plaisir bucal,
Quelques petits grammes de rien du tout!
Le venin coule sagement dans mes veines,
Et, une fois le délicieux poison injecté,
Mon esprit se libère de ses peines,
Le bocal tumultueux va bientôt exploser,
La fine aiguille perce le corps de l'homme
Comme son coeur, dans ce triste aquarium.

Damien. (c) 23.05.09

_____________________________________________________________________________________________________

LA PARTICIPATION DE DEBORAH :



 

DEVINETTE POISSONNEUSE

 

 

Un poisson dans un bocal

C’est frétillant mais c’est banal

 

 

Un poison dans une timbale

C’est étrange mais c’est…fatal !

 

Un poisson crachant du venin

Cela s’appelle…

 

Alors vous n’avez pas trouvé ?

Une charade pour vous aider :

 

Mon premier a des bronchies

Mon second miaule à l’envie

Mon troisième est venimeux

Mon tout est … très poisseux

Et ne vit pas en aquarium

Mais dans un étang

loin de l’homme

 

C’est ?

 

Réponse un peu plus bas....

Attention, on ne triche pas !!!!


Et oui, le poisson chat est venimeux. Qui l’aurait cru, foi de merlu, à présent je vous dis chalut et espère que tel un poisson dans l’eau, chez moi vous reviendrez bientôt !

Merci Déborah pour ton concours....C'est excellent!!!!!!

___________________________________________________________
LA PARTICIPATION DE PALOMA

Amour empoisonné Cet amour né un beau jour d'été,
Amour que je croyais si pur,
m'a craché son venin en pleine face,
me rejetant dans un hiver éternel.
Le poison s'écoule lentement en moi
et m'affige peine et souffrance.
Mes sentiments flottent encore dans mon coeur
comme des poissons dans un aquarium.
Je me sens prisonnière dans un bocal
scellé par le couvercle d'un ciel noir.
________________________________________________________
LA PARTICIPATION DE ARLETTE

Dans l'aquarium de mon appartement,
Se promène à l'aise dans l'eau cristaline,
Des spécimens d'une rare beauté,
Qu'un bocal ne pourrait conserver.

Pourtant, pourtant il faut bien se méfier,
Certains d'entres eux sont dangereux,
Un dard véhicule du poison,
Si on ne fait pas attention.

Le venin se ne cache pas par hasard,
Car seul la faim le tenaîlle.
_________________________________________________________
LA PARTICIPATION DE MAYLISE...

Toi, le poison prend garde au venin

Il y a dans la vie, certain poison que l'on aimerait évincer.
Lorsque de sa langue de vipère il convoitait des tourments,
A ses pauvres hôtes qui dans le bocal étaient enfermés ;
Il savourait ses mots méprisables en les maltraitant.
Puis un jour de beau temps, la haine et colère firent surface,
Ils étaient plus fort que les paroles de ce toxico hargneux,
Comment faire pour combattre ce venin coriace,
Quand on sait pertinement que l'on est noc et fâcheux.
Il n'eût donc aucune chance pour s'en sortir intacte,
Il finit hélas dans un aquarium funeste sans eau et sans pacte.

Maïlyse

________________________________________________
LA PARTICIPATION DE DYSIS

PETIT POISSON
Non tu n'es pas sur Fishdom , ce jeu où l'on crée son aquarium
Ton bocal est on ne peut plus banal et comme dans ta vie , tu t'y sens bancal
Des années à tourner en rond , ça finit par avoir le même effet que certains poisons
Une fois leur venin inoculé , par leurs fausses promesses le cerveau est vite englué
Petit poisson deviendra grand seulement si on lui en laisse la liberté et le temps
En te protégeant des poisons et venins que nous réserve l'humain tu pourras prendre ton destin en main
Certain l'appelle tour d'ivoire d'autre le nomme aquarium, une de ces protections virtuelles dont a besoin l'homme
Tourne et tourne dans ton bocal pour une vie somme toute pas si banale
Poison , venin , qu'importe , continue ton chemin, plus fort que tous tu seras tant que ton coeur restera dans ta main
Et en magnifique aquarium luxuriant tu changeras ton  bocal et de ta vie tu feras un grand carnaval

__________________________________________________________

EN ATTENDANT LA VERSION DE VALANGEL...VOICI LA VERSION DE MARC DE METZ:


Plus de venin dans les paroles j’vous en conjure

Point n’est utile de les maintenir en actualité

En mémoire remisés d’autres sont blessures

Cœur fragile bocal très vite par elles est saturé

Le poison des mots cause inoubliables cassures

Vie ainsi malmenée n’est alors qu’aquarium brisé

Parole crachée y devient odieuse éclaboussure

Trop de mots dits pour faire mal sont parlés

Aimer avec les mots c’est précieux je vous l’assure

 

 

                 Aucun ne devrait mettre en aventure la méchanceté

___________________________________________________________
                   LA VERSION DE VALANGEL

Séparé de vous, je me languis et je meurs,
Dans l'aquarium silencieux, en attente je demeure.

Mes jours et mes nuits, de si peu différents,
Que mon esprit navigue dans un sombre tourment.

Si mes pensées existent en ce temps qui s'écoule,
Vers votre personne, vont-elles et se houlent.

Détruisant au passage toutes les autres images,
Pour mettre en bocal celle de votre visage.

Affaibli d'un venin, mon âme ne s'en plaind point,
Puisse votre poison m'envahir en tous points !


________________________________________________________________________
LA PARTICIPATION DE LADY MARIANNE

texte - 4 mots imposés -

Il tournait en rond dans son bocal
il le trouvait bancal
ce n'était pas génial !
il trône maintenant dans un aquarium
il y fait le guignol
quel poison !  ce poisson
poisson bancal du côté cérébral
question venin - ce n'est pas demain
qu'un vilain serpent m'empoisonnera le sang
qu'il se pavane dans sa savane
moi venin et poison
je les mets en prison
bocal et aquarium au muséum

de par mon épée aiguisée
dans cette société atrophiée
je serai toujours là pour lutter- aider-

Lady Marianne
bonne réception - j'ai fais de mon mieux ?
amitiés L M

 



RENCONTRE... OU CELLE QUI N'ATTENDAIT RIEN...
  de CRISTAL AVEC UN "i"

Dans la contemplation de sa vie
Parfois elle s’abandonne mais sans jamais se révéler
Maitrise des émotions au fil des heures qui s’écoulaient
POISON des douleurs sans amertume, ne plus jamais lire "c’est fini"

Pour sûr, sourires et rires en transparence, nul ne la connaissait
Le VENIN de l’absence coulait en elle de longs moments de solitude
Elle se contentait de ce chemin pour elle rempli de certitude
Ne plus vivre ses rêves lui paraissait le plus sensé

Une fête depuis si longtemps préparée et à laquelle elle se rendait
Lassitude sous influence, manque d’enthousiasme d’ailleurs
Mais promesse faite d’y aller, alors pour quelques heures
Vivre dans son BOCAL n’était pas la solution, mais elle s’en foutait

Accueil en fanfare sous pluie battante
Politesse d’usage et ses yeux elle croise
Regard soudé au sien, sourire esquissé
Qui est-il ? Transparente, elle redevient adolescente

Elle se sent à l’aise et belle en ce début de soirée
Elle cherche ses yeux, désire le voir, rien que l’apercevoir
Coup de foudre, elle sublime son corps, comble du désespoir
Au rythme des "Queens" avec lui simplement danser

Pour le plaisir des rimes, se fondre dans l'oubli, le jeu lancé par Damien
Mais qu’en est-il de cette histoire ?
Est-ce le ciel teinté d’espoir ou une plume dans le désespoir ?
Merci à toi, blogueur de m‘avoir tendu la main,

D'un simple rêve sans lendemain elle taira toutes ses envies ?
Alors pour un autre défi, rimes blanches ou noires
Par la facilité d'un texto, le magicien a anéanti l'espoir


Dans ce grand AQUARIUM elle résiste et tourne encore une page de sa vie,

Cristal,

_____________________________________________________________________

Chaleur étouffante à Brie, je tourne dans mon appartement comme un poisson rouge dans un bocal, loin d’être aussi fraîche qu’un poisson dans un aquarium. Bon tu as jeté ton « venin » en proposant cet exercice… Alors voici l’anti poison.

 

 

Dans le fond de ma mémoire,

Ce bocal où tournent en rond

Et s’entrechoquent mes idées,

Comme un essaim d’abeilles,

Bourdonnent mes souvenirs.

Ils tentent en vain d’échapper

Au poison amer de l’anti-vérité.

Ce venin qui soudain se réveille

Dans l’aquarium, teinte de noir

L’onde claire et tout corrompt.

Violette dame mauve


Merci Vilotte
______________________________________________________________________________________________________


 LE POISSON QUI ECRIT
Pour entretenir le doute et noyer le sujet , il fait des vagues dans son bocal .
Sa nage , esquive le poison des propos peu malins.
Ses mots sont limpides , ses idées filent comme de l'eau , vers un ruisseau
qui dilue habilement le venin qu'il aurait perçu .
Son bocal est un endroit très sain .

Nager en rond dans un étroit bocal en pensant qu'un aquarium serait plus adapté à l'ampleur de ses ambitions .
C'est surement poison pour les pensées d'un poisson et pourtant ses mots ne sont point tachés de venin .


Passes une trés bonne journée  Amitiés SIALMA

Merci Sialma pour ton concours!!!!!
___________________________________________________________________

  • je te propose l'aquarium que j'ai également transmis à Marc qui a si gentiment comme à l'habitude répondu à ton appel et lancer ce défi que tu proposais
    amitiés
            Une ide rouge dans un bocal,
      Pour l'enfant, c'est un régal.
      Plus tard, il souhaitera l'aquarium
    ____________________________________


    PARTICIPATION DE AUBERT59

      
    ____________________________________________________________________________________________________________
  • LE BIEN ET LE MAL

     

    Le Mal a décidé de faire encore plus mal

    A cause du Bien qui revient en force

    Aussi a-t-il décidé de devenir encore plus poison

    Il va se camoufler, deviendra crotale dans un gigantesque bocal

    Ou prendra les traits d’un poisson rouge dans un aquarium

    Mais il n’avait pas prévu combien étaient grandes les forces du Bien

    Qui avait réussi à transformer son venin en bons petits pains

    Et il n’a plus d’autre solution que de brûler dans ses enfers

     Lui, le Mal ! perfide  pervers !

      PARTICIPATION DE SARAH FRANE

    ©sarah frane 2009


    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Une participation reçue sur Hotmail, que je n'avais pas ouvert depuis tout ce temps, alors avec un mois de retard:

Le gros chat roux épiait le bocal.
C'était étrange ce qu'il y voyait:
 Un poisson rouge qui lisait son journal.
Le gros chat s'inquiétait,
Il se frotta les yeux
 Il les écartela tant,
Qu'il en devint tout disgracieux.
C'était déroutant,
 A la une du journal,
Un fait divers étrange.
Un poisson rouge piqué par un géranium,
 Etait devenu orange dans un aquarium
 L'histoire, c'était passée un matin.
Le géranium avait craché son venin,
Quand le poisson rouge encore endormi,
 Avait fait pipi sur lui.
L amorale de l'histoire
 Soyez bien réveillé
Avant d'aller uriner.
Amtealty Bougnen

 

 

 
A QUI LE TOUR? QUI D'ENTRE VOUS CREERA LE NOUVEAU SUJET?????
Partager cet article
Repost0