Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 07:02
Les nuits passent,
Les jours aussi,
Et elles me repassent,
Ces tranches de vie.
N'en finissent plus,
Gangrenant la tête,
Non, je ne suis plus
Vraiment le même être!
Mon coeur a vécu.
Je suis bien isolé
Dans ce coma désarmant,
Je me sens fatigué,
Combats incessants.
Je voudrais te haïr
Mais je ne sais pas,
Je ne sais que souffrir
Orphelin loin de toi.
A quand la fin?
A quand le sommeil?
Les rires et le soleil?
Et l' Amour enfin?
Partager cet article
Repost0
23 août 2009 7 23 /08 /août /2009 23:04


Ma chérie s'est enfin mise aux blogs, cool....Elle a décidé d'en créer un sur notre fille, Lyloue

Voici le lien , ici
link

Merci de l'encourager dans ses débuts, c'est ma chérie quand même!!!!!

Bisous! M@dine

Partager cet article
Repost0
23 août 2009 7 23 /08 /août /2009 11:15
Je viens d 'être tagué par Marie link  et pour répondre à ce tag je dois exprimer 8 souhaits et  nommer à mon tour  8 personnes . D'habitude je ne suis pas fan des tags en "couleur" car je n'ai pour le moment pas de photos dans mes 'images" sur ce blog, il est trop récent, et je n'ai pas pensé à copier celles de l'anicne blog avant de le shooter...Bon je vais faire râler mes blogpotes qui m'ont tagué ces derniers jours en couleurs....Alors je vais faire un effort, promis, mais ce tag là est plus simple....
 
1) Que ma fille Lyloue grandisse bien, et qu'elle reprenne des nuits à peu près correctes pour ses parents...
2) Que mes deux autres petites puces réussissent leur rentrée en CP pour Téhane, et en CE2 pour Laurène
3) Que la santé de ma femme s'améliore et lui permette de retravailler après le congés mat, elle a une brèche dure-mère.
4) Que mon papoune ne s'ennuie pas trop au paradis (J'espère qu'il a Canal + là haut pour regarder Lens jouer????)
5) Que mon travail ne me bouffe pas toute ma vie
6) Que mon percepeteur prenne sa retraite et me lâche la grappe!
7) Que la grippe ne touchera pas trop mes proches, amis, et employés
8) Que vous soyez, vous mes blogpotes, tous, heureux dans vos vies et que l'on continue à se soutenir, comme dans une grande famille, dans les instants difficiles, vous qui avez été là au travers des décès et de la naissance de ma troisième fille.


A vous....
Dur de taguer 8 personnes, moi , je n'ai pas envie de compter le Dimanche alors je tag Didier, Cristal, Déborah, Dine, Paloma, Aubert 59, Corinne, Maylise, Petite Marie, Marie 85, Mirelie, Sarah Frane.....et tous ceux ou celles qui lisent mes pages, galère ces listes, hein? C'est un peu comme ces mails -Chaines que l'on reçoit et qu'il faut vite transférer à tout notre répertoir sous peine des pires souffrances si on ne le fait pas!!!!! LOL
Bon Dimanche, moi je vais profiter d ece qui pourrait bien être la dernière belle journée d'été dans le Nôôôôrd!!!! lol 

Partager cet article
Repost0
23 août 2009 7 23 /08 /août /2009 10:35

Bon vous aurez reconnu au titre de ce poème une référence à mon ancien blog..........


Il n'y a rien à faire ici,
Les fleurs ont fânés,
Ces après-midi
Me rendent prisonnier.
Je plonge dans mon ghetto,
Comme dans un cercueil,
Sortir la tête de l'eau,
En marchant dans les feuilles.
Le jour, long, s'ennuie,
Dans un gris de pluie,
Loin de mon égérie,
Je m'égare en poésie,
Et, je déambule,
Dans nos fôrets,
Comme un somnambule,
Dans ses rêves oubliés,
Je ne parle pas.
Je suis pensif et laid.
Et ma laideur à moi,
Est de t'avoir égaré.

----------------------------------------------------------------------

Une fois n'est pas coutume je vous retranscris le comm de Cristal :


Et nos rêves déambulent dans la forêt de nos instants
les feuilles d'automne s'égarent dans mes douloureux sentiments
Perles de pluies ne cessent de battre mon visage
Seule et face à ce long silence, murée dans l'absence
je divague sur une rive où la tempête de mon coeur fait rage
je n'ai pu te retenir et déjà je fais naufrage...

quelques mots en écho... inspiration à la suite des tiens
poésie où chaque mot... résonne en moi au coeur des vieux souvenirs

de gros gros bisous et une tite image bleue...
Cristal,
 



Partager cet article
Repost0
23 août 2009 7 23 /08 /août /2009 06:55
Il était sur la ligne droite,
Mais rien ne pouvait l'arrêter,
Pas même la raison,
Son coeur étouffait ses intuitions.
Pourtant, il a tourné,
Il s'est engagé aveuglé,
Conscient que cela ne le mènerait
Nulle part.








Perdu, comme dans le brouillard,
Vision trop étroite?
Goût pour la destruction?
Le soleil lui promettait qu'il brillerait,
Là-bas, mais il lui mentait.
Incompréhensible déraison.
Loin derrière sa ligne droite,
Plus de lueur dans son regard,
Nulle part.



Ça le poussait à avancer.
Et, même s'il voulait se retourner
Ça ne le menait nulle part.
La voie choisie n'en n'était pas une,
Le soleil n'avait que la lueur de la lune,
Et, pourtant, il poursuivait son chemin,
Tout en sachant qu'il n'irait nulle part
Et que ça le perdrait un jour prochain.


Partager cet article
Repost0
22 août 2009 6 22 /08 /août /2009 07:06

Dimanche23 Août, 22h22

Hello les camarades!
Il est 22h, Je tenais à vous remercier d'être chaque jour un peu plus nombreux sur ce blog, ça devient un truc de dingue à gérer, que ce soit sur les communautés ou dans les comms, mais c'est adorable, bien entendu, et très plaisant....Aujourd'hui journée jeux avec mes filles en plein air, je vous montrerez ça, rapidement....A demain les amis, semaine de fou sûrement en perspective.

Lundi 24 Août, 07h22

Hello, je me dépèche de mettre à jour cette brève, aujourd'hui devrait être

la fin des emm....au travail, d'un point de vue Technique, aujourd'hui un technicien vient me changer mon serveur d'encaissement, imaginez que l'on a fait en gros 45 000€ de chiffre de 3 jours avec un plantage de ce dernier qui a eu pour conséquences de ne pas pouvoir accepter les CB et les chèques!!! Ben, dans le commerce c'est plutôt ennuyeux, non????? Donc c'est la semaine de tous les dangers, j'ai 104 000€ pour faire "aussi bien" que l'an passé à faire, et dans mon métier on envisage ni regression, ni stagnation, alors....je vais me lever tôt et me coucher bien tard encore cette semaine! Aléa jacta es....On a tout mis en oeuvre et refait la présentation d ela Rentrée des Classes, il faut que cela porte ses fruits dès aujourd'hui....Plein de bisous chez vous, méfiez vous des orages! et bon début de semaine. NB: je compte sur votre habituelle gentillesse pour rendre visite à deux blogs qui me sont chers: ma tite femme qui fait ses grands débuts sur http://lyloue.over-blog.com     et ma fille http://laureneverhee.over-blog.fr

Merci pour elles!!!  

Partager cet article
Repost0
22 août 2009 6 22 /08 /août /2009 04:53
C'était son histoire à Natasha,
Loin des rives de la Volga, au Quesnoy
Le petit Dimitri n'avait qu'un mois,
Quand il vogua vers l'au-delà,
Au petit matin, quand elle vint le chercher,
Elle le trouva souriant mais inanimé.
Il n'a sans doute pas voulu la réveiller,
Pour lui dire qu'il s'en allait en paix.


Trouver la force de resister
Quand le monde s'arrête de tourner
Garder la force, et resister
Quand tout parraît dépourvu d'intêret
Resister aux gros ennuis de la vie
Aucune prison n'a pas de porte de sortie.



Sahra enseignait l'Histoire en lycée,
Dans un quartier sensible de Roubaix,
Trente ans et mariée à un représentant,
Ensemble ils avaient eu de beaux enfants,
Mais, elle mangeait toujours  seule le Mardi.
Elle finissait quand la sonnerie retentit
Répondeur ; "Allo, décroches c'est moi, Marie!"
De ce jour bascula alors sa vie,



Trouver la force de resister ;
Quand le monde semble s'arrêter de tourner,
Garder la force et resister,
Quand tout parraît dépourvu d'intêret,
Resister aux pépins de la vie,
Qui viennent toujours gâter les fruits.



C'était son histoire à Manon,
Médecin de nuit dans la région,
Dans un virage du Haumont,
Elle heurta un petit camion,
Et après deux heures de desincarcération,
Un mois de coma et quelques opérations,
Elle entammait une nouvelle vie en fauteuil,
Et de l'ancienne en fit le deuil,



Trouver la force de resister
Quand le monde s'effondre,
Cesse de tourner,
Garder la force et avancer
Quand la vie parraît dépourvue d'intêret,
Resister aux difficultés de la vie,
Il n'y a pas d'autre porte de sortie.


1943, Fort de Bondues,
Elise se sent soudain perdue,
Deux Waffen la mettent en joue
Karl la fit se mettre à genoux,
En un éclair vint le courroux,
La barbarie ne connait pas la pitié
Envers ceux qui ont su resister.


Trouver la force de resister
Quand personne n'ose y penser,
Bomber le torse et resister
Quand la vie semble nous dépasser,
Et combattre l'adversité
En retrouvant l'envie et la fierté.

------------------------------------------------------------------------------

J'ai inspiré DouceAmer visiblement.....qui fait ici link

Ses grands débuts dans la poésie....Choppez le lien si vous souhaitez lui apporter vos encouragements! Elle en sera ravie. Bon samedi à tous, ma pause déj s'achève je vais regagner mes activités pro....
Partager cet article
Repost0
21 août 2009 5 21 /08 /août /2009 16:04
Dans les rues,
Il déambule,
Un peu perdu,
En funambule.
Beaux magasins,
Multiples tentations,
Trop de "plein"
De consommation.
Des ventres repus,
Des belles fières,
Des chiens vêtus!
Des vieux amers,
Des regards hostiles,
Et des catholiques,
Achats futiles,
Du pathétique,
Des "enlacés"
Indécollables!
Des paumés,
Un peu minables,
Et ma solitude,
Et mon errance,
Vos certitudes,
Votre indifférence.
Mon dégoût,
Vos sacs pleins,
Vos bijoux,
Mon chagrin.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le comm de Nicole:
Bonjour Madine

j'aime cette promenade,

Bien triste
parfois
mon coeur oubli
Que tendre la Main
ne suffit pas
pour être aimer...
donner de son temps
ne suffit pas
pour être accepter


Se dévoiler
un peu de soi
derrière cette carapace
chaque jour cherche sa place
laisser sa trace

cacher sa peine
et ses soucis
ses chagrins et ses humeurs
ceux de la vie
chercher le bonheur
mon destin le veut ainsi

car si demain
mon coeur s'ouvrait
certains se feraient
une joie de me reprocher
cet instant de liberté

l'inspiration me revient
tout doucement
joindre mes pensées
à la réalité
puis l'écrire
en oubliant
qui je suis

Surtout milles bises @mitié et bon weekend
Partager cet article
Repost0
21 août 2009 5 21 /08 /août /2009 06:50
Dans ma tête, les mots luttent
Ils se bousculent et m'évitent la chute.
Il s convergent en un tas de lignes,
Qui pleurent en attendant en vain un signe.
Quelques longues années d'amertume,
Mes pensées pourrissent en écume,
Qui flotte sur mon esprit, quand pensif
Je glisse des mots un peu naïfs
Ces mots sont un torrent de furie
Sur une page blanche vite noircie,
Entâchée du sang de mes peines,
Des tâches qui me saignent les veines.
Tous ces mots qui brûlent ma tête
Comme si une balle la traversait,
Ils crachent mes mots en tempête
Comme si un cyclone me balayait.
Je cesserais d'écrire un jour,
Quand le bruit sera devenu sourd,
Quand la nuit fera place au jour,
Quand mon coeur ne fera plus le sourd.
Ces mots que je sème au vent d'ailleurs
Sont ces tristesses qui brisent mon coeur,
Je vous les apporte quand ils débordent
Quand ce coeur saigne et qu'il déborde,
Ce sont les crues d'écrits.

Partager cet article
Repost0
19 août 2009 3 19 /08 /août /2009 06:39
Mes nuits sont taquines,
Elles me parlent de toi,
Elles diffusent, assassines,
Des images d'autrefois.


De ce pays, où j'étais ton Prince,
Avant que tu ne m'évinces,
Du temps où la vie était plaisante,
Pas celle d'aujourd'hui, si terrifiante.



Les nuits sont taquines,
Elles me soufflent ton odeur ;
Ton parfum inonde mes narines,
Pointe de douleur dans le coeur.


Elles hantent mon sommeil,
D'instants sans pareil
Doux et sucrés comme le miel,
Quand nous semblions être éternels.


Je poursuis notre vie, seul,
Dans des rêves, où tes bras
M'abritent lorsque j'ai froid
Oubliant ainsi que la vie est deuil.



Retrouvez cette chanson sur hitmuse...
tapez hitmuse dans Google
M@dine (c) 2007
--------------------------------------------------------------------------------------------

Brève du jour:
Ma reprise du travail s'est faite sur les chapeaux de roues. Usante! Mais pleine de réussite avec un joli +20% sur l'an passé, après une quinzaine, où j'étais en vacances, "difficile", ça réconforte et ça encourage. Aujourd'hui je reçois des gens du siège pour un coup d emain, car mes élus syndicalistes sont en vadrouille aïe! Je tenterais de me libérer pour visiter vos blogs en fin d'aprem ou ce soir, un peu, car hier je me suis couché super tôt, vers 23h....Lyloue nous a laissé dormir, ouf!!!! Merci pour vos encouragements sur Facebook, ou ici, vous êtes ma petite famille, et c'est bon d evous savoir là....Merci à tous, Màdine  

Partager cet article
Repost0