Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 07:35
4288389370_8d17ef6f04.jpg


Je marche dans les rues

Dévastées, des gens nus
Marchent dans les restes de la ville
Au visage de bidonville
La terre n'est plus mon amie
Avant  je dormais dessus
Et je m'ennuie de mon pays
Qui était si petit

Adieu mon petit pays
Adieu ma famille
Adieu mon île ô Haïti, adieu ma petite terre

I remember my country
Down Memory Lane
The wind is my best friend
It alays blows for me
Neons in the distance
Dear as daylight
Sometimes I think that I'm not of this world
I remember this song

O farewell my country
My carribean island in the sun
O farewell Haïti
The sun I just cant'see

Adieu mon petit pays
Adieu ma famille
Adieu mon île ô Haïti, adieu ma petite terre

Je me souviens du bruit
Des effondrements à Port-au-Prince
Et j'attends le secours des étrangers
A l'aéroport international
Les secours affluaient
Aussi loin qu'ils pouvaient
Des milliers de morts tombés.

I say farewell my country
My carribean island in the sun
O farewell Haïti


selon une chanson de RAPHAEL réadaptée pour l'occasion en hommage aux victimes d'Haïti
M@dine 2010




Partager cet article
Repost0

commentaires

F

Coucou Madine! Me revoilà dans la blogosphère... Revenue hier, je suis heureuse de revenir lire tes beaux textes... Ce qui s'est passé à Haïti est vraiment affreux et c'est un bel hommage que tu
rends ici à la population... Nouvelle catastrophe hier avec les trains en Belgique... Soupir... Larmes... Il faut garder l'espoir et l'optimisme... quand même... Bonne journée à toi. A bientôt.


Répondre
M

Hello Féline, moi aussi je reviens doucement au pays des blogs.....Je lis toujours ton blog moi aussi! Heureux pour ce qui t'arrive mon amie, le bonheur finit toujours par éclore dans nos vies


M

terrible drame qui nous a tous bouleversé, un peuple durement touché, un drame qui a ému le monde entier, j'ose espérer que les reconstructions se feront avec des normes anti-sysmiques et que le
village sera déplacé pour trouver une zone moins vulnérable. Que de vies disparues, et le plus douloureux c'est de savoir que ces personnes ensevelies ont attendu d'être secourues et que les
humanitairs n'ont pu arriver jusqu'à eux. Paix à leur âme !

Bonne soirée à vous:0050:


Répondre
M

Abominable, ça laisse sans mot


R

Bonjour-------Bel hommage que tu rends à ce peuple d'Haïti----------c'est vraiment émouvant-----------Te souhaitant une bonne journée---------ROSIA


Répondre
L

Merci pour ce poème sur Haïti, j'ai écrits une poésie comme toi, car un ami se trouve là- bas et il m'a envoyé des photos, en ce moment, je n'ai pas de nouvelles! j'ai réussi à l'avoir au téléphone
et depuis plus rien!je t'invite à les consulter sur mon blog, merci, ta musique est très belle...bises lucye


Répondre
T






Répondre