Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

5 septembre 2010 7 05 /09 /septembre /2010 09:53

Ça y est le couperet est tombé

C'est ainsi dans notre métier

Le bal des faux culs et du profit

Un genou à terre, on te finit!

C'est ton tour, mon pote

Il abat ses cartes, le despote

Il condamne et guillotine

Il négocie à coup de centimes.

Pour faire bander l'actionnaire

On jette par dessus mer

Tous ceux qui avaient une âme

Même si l'entreprise se condamne.

Ça y est le couperet est tombé.

Dieu le Père a décidé, tu dois payer.

Tu laisses un immense vide

Ton départ est sordide

Tour à tour s'en aller,

Les fondateurs exécutés

Mon tour viendra, je le sais

Tu sais que je mourrais

Pour sauver nos idées.

Tout sauf leur ressembler.

Il n'y pas vraiment d'humanité

Chez les monarques de la distrib

Si t'apportes pas ta contrib

Ils ont les crocs acérés.

Je perds mon patron, pas mon ami

Dans notre métier point de paradis

On se retrouvera ailleurs

Loin de ces tristes besogneurs!

 


  Madine Rehvee ,les fleurs sauvages ne meurent jamais 2010

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

fransua 15/09/2010 11:45



j'adore ton nouveau nom de plume et puis tu es vachement doué pour écrire des poésies sur des sujets de la réalité ce qui n'est pas facile du tout


Bravo pour ce texte que j'aime beaucoup et pour le verve de ta plume aussi bien sur


Bonne journée



flipperine 05/09/2010 22:44



une fois que la relation extraprofessionelle dure c'est l'essentiel car même avec un patron il peut se créer de grands liens d'amitié


bises



SONYA 05/09/2010 19:22



heureusement qu'on peut encore garder son ami


je te souhaite une très belle semaine.


bisous