Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 20:40
Y a plus grand chose d'exceptionnel, les années passent où est le soleil? Je n'ecris plus, elle ne lit pas, et je ne suis rien ni personne. On oublie de se dire bonjour, on a plus l'coeur qui raisonne, ni la peau qui frissonne. On est englué dans notre train-train, loin du romantisme et des câlins. On fait l'amour comme on fait un mauvais café, sans saveur sans envie ... Vite avalé! On oublie l'autre à s'en oublier soi-même, on ne se dit plus "je t'aime". On se tourne le dos dans le lit, comme un vieux couple en fin de vie. On meurt à petit feu et on ne partage plus rien, les semaines s'egrainent sans vie, et nos conversations se perdent au loin... Je sais que plus rien ne changera, un jour j'ai fait un choix. Je me sens mourir dans ma vie, perdu dans la monotonie, y a plus de saveur, plus de couleur, le monochrome est une petite mort, et mes sens sont en berne. Je rêvais d'amour encore et plus fort. Ma vie est devenue si terne. Parler ne resoud rien, l'amour, le vrai est si loin.... Je ne suis plus moi-même, privé de " je t'aime", mon cœur est une fleur sauvage privée d'eau.....
Partager cet article
Repost0

commentaires

Martine Eglantine 07/08/2012 06:47


Très émouvant ce que tu écris si bien et que vivent beaucoup de couples.


Le vrai amour n'est pas absolu, idéal. Quand on a cette idée la en tête on a du mal à le trouver.

Bises

Paloma 06/08/2012 22:32


Bonsoir Madine


Il y a bien longtemps que tu es venu sur OB...


Ca me fait plaisir de te relire mais j'ai l'impression que ça ne va pas très fort...


Ne cherche pas le "grand" bonheur, partout autour de toi, il y a des "petits bonheurs", dans l'instant présent...


Bonne soirée et mes amitiés