Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 17:00

Caché derrière mes ronds de fumée
Dans ce bar lugubre,et  mal famé,
Je suis plongé dans des pensées
Qui font de toi une personne vivante
En écoutant des musiques peu entrainantes
Mais aux textes qui me font chialer..

#Je fais déjà parti des morts,
Alors un peu moins ou encore....

C'est comme si j'en voulais aux vivants
Je suis amer et traine mes peines
Je suis énervé,et  je suis "piquant"
J'ai tant de colères dans les veines,
Qu'on dirait un scorpion brûlant
Dard dressé dans le désert du Sahel.

Je fais déjà parti des morts
Alors un peu moins ou encore.....

J'ai ce nœud coincé dans l'estomac
J'ai ces cauchemars qui ne partent pas,
J'ai ces larmes qui brûlent ma peau
Quand je suis seul et mélancolique
Quand je suis loin de ces veaux
Qui me regardent comme un hérétique.

Je fais déjà parti des morts
Alors un peu moins ou encore...

J'ai ces insultes envers Dieu
Puis cette détresse envers ceux
Qui vivent heureux et unis
Moi je partage ma mélancolie
Avec ma cigarette,et ma vodka
Aujourd'hui le reste ne compte pas
Je fais déjà parti des morts
Alors un peu moins ou encore?


 Damien Caché derrière mes ronds de fumée
Dans ce bar lugubre,et  mal famé,
Je suis plongé dans des pensées
Qui font de toi une personne vivante
En écoutant des musiques peu entrainantes
Mais aux textes qui me font chialer..

#Je fais déjà parti des morts,
Alors un peu moins ou encore....

C'est comme si j'en voulais aux vivants
Je suis amer et traine mes peines
Je suis énervé,et  je suis "piquant"
J'ai tant de colères dans les veines,
Qu'on dirait un scorpion brûlant
Dard dressé dans le désert du Sahel.

Je fais déjà parti des morts
Alors un peu moins ou encore.....

J'ai ce nœud coincé dans l'estomac
J'ai ces cauchemars qui ne partent pas,
J'ai ces larmes qui brûlent ma peau
Quand je suis seul et mélancolique
Quand je suis loin de ces veaux
Qui me regardent comme un hérétique.

Je fais déjà parti des morts
Alors un peu moins ou encore...

J'ai ces insultes envers Dieu
Puis cette détresse envers ceux
Qui vivent heureux et unis
Moi je partage ma mélancolie
Avec ma cigarette,et ma vodka
Aujourd'hui le reste ne compte pas
Je fais déjà parti des morts
Alors un peu moins ou encore?


 Damien V(c) Les fleurs sauvages ne meurent jamais

(c) Les fleurs sauvages ne meurent jamais

Partager cet article
Repost0

commentaires

nadine 22/07/2010 05:17



bONJOUR MADINE,


je m'excuse de ma longue absence pour raison de santé!


N'écoute pas ses textes qui font chialer,c'est pas pour toi, moi j'ai arretée car c'était le blues assuré! Le 24/7 je vais voir  I MUVRINI à castres (tu connaîs les corses,)c'est du
baume au coeur et de la haute qualité musicale!


Autre conseil, pour les veaux, j'ai une idée! Parle leur de la pêche à la truite ou à l'écrevisse.


 Pour la truite, rien d eplus simple, un baton une  ficelle ,un crochet avec un asticot au bout. Pour l'écrevisse, jute un saladier et  de bon yeux . fixer un plan d'eau de bonne
heures.! Cà calme,, on bronze en même temps, et toi tu rigoleras bien car les truites se font rares et des écrevisses il n'y en a plus!


sourires de nadine.



fab 21/06/2010 15:15



Comme te lire nous manque .... hier fût certainement une journée si dure encore le manque qui nous tenaille mon papa est là-haut aussi mais sache que leur plus grand souhait serait de nous voir
sourire ! bises Madine



fransua 29/05/2010 20:22



coucou Damien je croyais ton blog en paus et je suis contente de te retrouver mais ton poème est trrès noir et j'espère que ce n'est que de la fiction (d'abord on n'a plus le droit de fumer dans
les bars alors il est peut être ancien )



Satine 16/05/2010 19:30



Ouah, il fait peur celui-là ! J'espère que ce n'est pas la réalité ! TU vas bien ?



Mélodie 15/05/2010 09:43



Super triste... mais super beau comme d'hab


Tu vois non seulement je suis vivante mais en plus j'ai fini par retrouver l'adresse de ton blog (bon j'ai du quand même aller sur la communauté pour le retrouver pfffff t'aurais pu me
l'envoyer). Maintenant je vais venir te voir plus régulièrement. Tu m'oublies pas hein ???? bisous burgonds


Mélodie (Déborah)