Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 14:02

C'est cette solitude infernale
Dont on se sent accablé,
C'est cette angoisse intarrissable
Ces insomnies insaisissables,
Quand je l'attends dans la nuit,
Quand je pleure ses silences,
Quand je ressens mon inexistance
Qui soudainement resurgit
Je la sais amoureuse
Je le lis tous les jours
Mais que la vie est douloureuse
Mon imagination me joue des tours
Me poursuit, me transperce
De piques, de coups de poignards
Je lutte comme un hoplite Perse
Confiant, mais dans le brouillard,
Quand passent les heures
Et que je n'espère plus
Quand coulent mes pleurs
Mes angoisses accrues
On pense, repense, on divague
On jalouse, on suppose dans le vague
Dans le flou, on se noue
On se dit "pourquoi nous?"
Pourquoi s'infliger cela
Pourquoi n'ose-t-elle pas.
J'ai le mal de toi,

C'est humain quand on aime,
De trembler pour ne pas perdre
Tu es la roue de notre tandem
Je refuse que tu te perdes
Dans ton autre vie, sans nouvelle
Guettant ton appel
Je me sens seul, perdu.
Je ne te rends pas coupable
Il est de choses qu'on ne choisit pas...
Je sais, je sais tout ça......
Je t'aime . 

Partager cet article
Repost0

commentaires