Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 12:41
Dans la nuit obscure,
Tu es ma chandelle
L'air fourmille de Christelle (s)
En de telles conjonctures,
Ton parfum sur ma veste
Déroule notre vie dans un film
Accentue aussi ma déprime
Comme je te détèste!
Autant que j'en avais besoin,
Tantôt galvanise t-il ma peine,
Tantôt noie t-il mon chagrin,
Tu coulais dans mes veines
Ton prénom obsédant.
Tes soupirs dans mes oreilles,
Hantent mes sommeils
Me réveillent : je suis vivant
Mes nausées sont persistantes
Elles me dévorent le ventre
Tu étais une pomme empoisonnée
Qui anihilait mes pensées
Je n'ai aucune envie de savoir
Que tu veuilles me revoir
Notre amour était un temple
Aux interminables contours
Aux indestructibles tours
Mais si léger, si ample...
Non, tu ne m'as rien apporté
Oui, je t'étais bercé d'illusion,
Oui, je t'ai oublié,
Sans aucun regret.
Tu étais poudre et vent,
Je ne le savais pas avant
Partager cet article
Repost0

commentaires

C

Coucou Madine,
Le passé est derrière, vive l'avenir...
même si de ce passé il reste quelques blessures...
bisous de très loin, car je suis enrhumée
j'espère que tu vas bien toi ?
bisous à vous trois


Répondre
A

oublier c'est bien le tout est de faire un trait sur le passé
bises


Répondre
P

bonsoir Madine, j'espère que tu vas bien....moi je sors de la grippe doucement mais sûrement, surtout épuisée....prend bien soin de toi,bonne soirée et à bientôt,bis


Répondre