Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 19:55
Assis dans un confortable sofa,
Je regarde fixement mon cellulaire,
La chaine diffuse une musique à l'air
Aussi attrayant qu'une ablation du foie.


Non, il n'y a plus personne, là
Comme elle affole ma maladie,
Elle éloigne proches et amis
Soignes- toi! , disait-elle, soignes-toi!

Je me languis, là, assis
Bien parti pour une insomnie,
Je vais regarder défiler les heures
Les larmes couleront à l'infini,


Jusqu'au jour prochain, tout à l'heure.


Je relis encore tes lettres,
Encore et toujours,
Elles contribuent à mon mal-être,
Les jèterai-je un jour?


J'ai égaré tes messages,
Dans la mémoire du téléphone,
Pas dans la mienne, dommage!
Et, j'attends bêtement qu'il sonne.
Partager cet article
Repost0

commentaires

A

poème en la mémoire de quelqu'un sans doute, et cela doit encore être un de tes anciens écrits
bises


Répondre
P

bonsoir Madine, très beau poème,
il y a des jours et des nuits comme ça où les souvenirs bouillonnent comme une lave en fusion...comment l'apaiser sinon la laisser jaillir...je passe te souhaiter malgré tout une bonne soirée
étoilée, gros bisous cher ami courage...


Répondre