Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 16:49
Aimant dans sa sollitude,
Les choses infinies,
Il traversait les prairies,
Raffraichit par les verdures,
Des hautes altitudes,
Contemplant cette nature.



Qu'elles furent douces nos ballades!



Du haut de ces sommets,
Oubliant qu'il était malade,
Il regardait son passé,
Et la Mort l'observait,
Attendant qu'il soit prêt...
Le souffle de la vie le retenait.



Qu'elles furent douces nos ballades!





L'oeil rivé au rétroviseur,
Sa vie déroulait son malheur,
Amertumes, sincères regrets,
Le précipice l'appelait
Le précipice l'appelait....






Qu'elles furent douces nos ballades.



Partager cet article
Repost0

commentaires

M

Ton père semblait aimer la nature autant que nous...
Un texte bien triste, mais comment être gai quand on pense à ceux qui nous ont quitté
Je t'embrasse Madine


Répondre
M

Comment???????


F

Deux textes douloureux à la suite l'un de l'autre mais dis Madine, il y a ton petit bout qui ne pense qu'à la vie alors hein souris aussi même si c'est pas toujours facile


Répondre
M

Je suis partagé entre différents sentiments actuellement, le décès de Papa, et la naissance de Lyloue alors j'oscille entre gris clair et gris foncé....