Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

8 septembre 2009 2 08 /09 /septembre /2009 15:41
Des jours, des heures,
Retrouver la confiance
Frein au bonheur,
De toute évidence.
Se sentir prisonnier
Privé du vent
De la Liberté?
L'amour est-il tourment?
Il est tard pour s'interroger.
Ce n'est pas l'important.
Ce qui compte c'est nous.
Taire une relation
Pour taire son flot de questions
Ce n'est pas la solution,
Je le sais que trop bien,
Avec toi, je suis serein
Mais malgré mes envies
Mon passé ressurgit
Les loups grondent dans leurs forêts
Et il convient de s'en méfier.
Il y a ces évidences
Puis il y a mon histoire
Et ces moments de cafard
En pleine résurgence.
Je sais qu'il y a urgence
A fermer le robinet
De ces mauvaises pensées.
Il y a eu ton absence
Et j'en ai souffert
Et cette petite indifférence
Etait un pieu dans mon coeur offert. 


Partager cet article
Repost0

commentaires

D
re bonsoirun texte super et rempli de réalitécourage mon garsceux qui viendront vers toibonne nuitet prend soin de toi
Répondre
P
la douleur va diminuer peu à peu car ceux qui t'aiment te feront un baume de leur amour et le loquet de la porte de ton passé se lèvera pour qu'elle puisse enfin se fermer....douces pensées ,bis
Répondre
C
bonsoirmême si on veut l'oublier, le passé ressurgit toujoursbisous
Répondre
L
J'adhère totalement avec ton édito du jour, sur le droit des pères. Mon fils est divorcé, militaire : donc, droit de garde zéro bien que ce soit sa femme qui se soit envolée du foyer pour aller se réfugier dans d'autres bras...Le fisc le traite comme un célibataire, les allocations logements; aucun droit, bien qu'il faille avoir un logement avec deux chambres supplémentaire (pour un garçon,  et une fille ado) deux pièces inoccupées la moitié de l'année...Et sur le jugement de divorce, ils trouvent le moyen de stipuler ".... vous condamne à verser à madame... " bien que ce soit mon fils qui ait demandé le divorce, bien que sa future ex-femme fut enceinte d'un autre jusqu'au yeux... lors du passage devant mr le juge.Elle est belle la justice terrestre.Bizz et ne lâche pas la rambarde, matelot!!Lueur
Répondre
P
Coucou madine !Ton texte sonne bien la vérité que je ressens aussi... et le titre lui va si bien...Ah ce fichu passé... pourquoi ne veut-il pas nous lâcher ? ou est-ce nous qui ne le lâchons pas ?Bonne soirée et bisous étoilés!
Répondre