Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 15:28




Dans le calme du petit matin,
Je me lève, me lave, et me prépare,
Déjeune sur le pouce, puis je pars,
Je marche le long d'un chemin,
Guidé par les pas de mon chien,
Qui renifle chaque recoin,
Nous avançons plus loin,
Et se lève une journée de Juin.


Le long des quais de l'Yonne,
Je marche dans mes pensées,
Prés de l'écluse le vent tourbillonne,
Doucement, la nature est apaisée.


Je m'arrête un instant sur ce banc,
Tranquille et douce oisiveté
Qu'un grand cygne blanc
Ne peut en aucun cas troubler.
Violant le calme intense,
D'une matinée d'automne,
Je me lève, je chantonne,
Parfois je danse!

Le long des quais de l'Yonne
Je marche dans mes pensées,
Et le vent tourbillonne,
Je marche emmitouflé.



Reprenant ma route,
Sur les chemins boueux,
Je profite et j'écoute,
Ce paysage silencieux,
Le temps lourd et neigeux,
Ne peut m'empêcher d'avancer
Le coeur toujours heureux,
Par tous temps s'isoler.


Le long des quais de l'Yonne,
Entre Auxerre et Vaux,
Quand le vent tourbillonne,
Du côté de Monéteau.
Partager cet article
Repost0

commentaires

cristal 02/10/2009 18:45



C'est un joli coin où j'allais avec mes parents... il y a longtemps
ma tante et mon oncle habitaient un tout petit village à côté d'Avallon, et avec ma soeur c'était la fête, car nous allions voir nos cousins qui nous balladaient partout, surtout au café du
village, bon moi j'était trop tiote !!! c'était le coin des bonbons qui m'intéressait, mais ma soeur... hihihiiiiii les copains de mes cousins... le bon temps de l'enfance !!! et mon père
qui allait à la pêche avec mon oncle, une fois il s'était fait courser par un taureau dans un pré !!! quelle trouille... et quand nous allions à la foire aux vins... mes cousins qui
transportaient des bouteilles, toujours un qui les oublier en sortant des toilettes publiques, l'engueulade en rentrant... et mon oncle qui tenait le bureau de poste du village, le
téléphone, les tampons !!! tu sais il y a 40 ans... c'était la caverne d'Ali Baba !!!
un retour dans l'enfance..... comme cela grâce à toi
gros gros bisous Mad, à bientôt................



mirelie 01/10/2009 23:09


Un bien jolie balade au gré des saisons et des flots de l'Yonne....
As tu bien récupéré en vacances
Bisous Madine
Mirelie


aubert59 01/10/2009 18:31


joli comme tout mais les photos sont invisibles
bises


Sonya972 01/10/2009 17:11


c'est un très beau poème Madime on note une certaine sereinité.
Les images ne s'affichent pas pour moi ce matin.
Amitiés