Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

16 avril 2009 4 16 /04 /avril /2009 15:18
Je pars dans mes rêves,
Où la vie ne nous sépare plus,
Rejoindre mon ange descendu
Du ciel, m'offrir une trêve,
Dans mon monde des perdus.
Immaculée et divine,
Elle m'embrasse et devine,
La moindre de mes pensées,
Et Dieu semble gronder.
Je monte dans les cieux,
Sous son aile protectrice,
Je peux toucher de la main, Dieu,
Et tout pressentir de ses caprices,
Dans les airs aux parfums éternels,
Je ressuscite enfin ma belle
Mais replonge aussi dans les peurs,
Anciennes, des vieilles souffrances,
Dans l'obscurité, tu es la lueur,
Qui, sur laquelle, je danse.
Légitime est le tourment que tu ne cesses
De veiller à me sauver la vie, vaillamment
Du monde externe, dans la liesse,
Je te confesse mes peurs, sincèrement.
Tu fais de ma vie un roman,
Dont je n'attendais plus d'héroïne,
Et dont je suis devenu enfant
Il n'est pas impossible, j'imagine,
Que je sois mort, peut-être?
Plongé dans un Paradis de fêtes.
Tu es mon amie, ma famille, ma femme,
Alors pourquoi craindre que tu t'en ailles?
Souvent la vie m'apporta des drames,
Et, éloigna t-elle vicieusement
Ceux que j'aime de trop près,
Je crois que Dieu souhaite me parler,
Il me propose de pactiser secrètement,
En échangeant ta vie contre mes funérailles.
Je me réveille doucement,
Du chahut chaotique de la nuit,
Et je constate sereinement,
Que tu es toute ma vie.
Je t'ai tant attendu,
Et maintenant le moment venu,
Je peux sourire à Dieu,
Et lui répondre, Oui, je le veux!

Partager cet article
Repost0

commentaires

aubert59 31/07/2009 17:50

dieu t'a entendu et t'a répondu en te mettant sur le chemin de ta compagne avec qui maintenant tu es heureux et comblé par la naissance de lylouedieu n'est pas toujours sourd à notre appel mais nous ne sommes pas toujours prêts à l'entendre, l'écouterbises