Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 11:18
Mon Dieu j'ai mal à ma planète!
Je vois des gosses partout crever,
Des déchets qui jonchent le pavé
Sur le parvis de riches cités.
Ça donne mal à la tête,
Qu'il est aisé de jeter,
De sur-consommer comme jamais,
Et on pleure sur le prix du baril
Et l'on se jette sur les Lexomils
Et puis tout foutre en l'air,
Détruire notre atmosphère
De faire crever notre terre.
Quand des gosses ne peuvent manger
On se rassure et on achète Bio
Ou en chantant la chanson des " Restau"
On est écolo comme on est généreux,
De temps à autre on y pense,
Mais on oublie les gestes primaires,
On éteint la télé quand on voit le Tibet
On se gave d'infos quand c'est pas trop laid
En oubliant un tant soit peu
Que partout, même en France
Règnent décadences et misères,
La faim, l'enfer, et la pauvreté
Sous les fenêtres de riches aveugles,
Drogués aux stats du CAC 40
Et, quand il plonge, beuglent
Comme dans les crises des années 30
Seul, on ne fait pas grand chose
Seul, on ne fait pas grand chose.

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
personne ne sait plus accomoder les restes d'un repas, on jette pourtant un reste est toujours bon et certains sont étonnés lorsqu'on leur sert un reste d'un repas arrangé d'une autre manière ils se régalent tout autant qu'avec le plat initialnous si on connaît la valeur des choses, le travail effectué pour les avoir , le prix payé, que ce soit avec l'argent ou la fatigue ressentie pour réaliser qq chose, ne faut-il pas donner cette éducation à nos enfants, à la génération future, essayer de leur faire comprendre ce qui est bien et que jeter cela fait mal et inadmissiblebises
Répondre
C
il est malheureusement vrai ton texteOui la misère est là, tout près de chez nous, parfois à côtéIl y a tant d'injustice et d''inégalité Je te fais de gros bisous et je te dis à dans 3 semaines
Répondre