Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

28 août 2009 5 28 /08 /août /2009 07:06
C'est quoi la vie?
Vivre chacun chez soi,
Travailler seize heures
Tous les jours, loin de toi.
Effleurer brièvement le bonheur
Du bout des doigts.
Vivre chez des inconnus,
Manger seul tous les jours,
Te voir la nuit, mon amour,
Me heurter aux silences,
De mes filles perdues,
Souffrir de ton absence,
Et des jalousies nulles,
Être payé au lance-pierre,
Vivre dans sa propre bulle,
Se contenter de poussière,
Loin des richesses humaines,
Stress et fatigue perpétuelle,
Je pars, il fait noir
Je rentre il est tard.
Travailler, travailler encore,
Privé de la chaleur de ton corps,
Mon ami est mon ordinateur.
Nous parlons à deux des heures!
Je paye à mon lourd passé,
Un tribut bien pesant.
Le week-end, je dois chercher,
Un endroit différent
Pour pouvoir dormir
Tantôt un frère, un parent,
Toujours, toujours fuir,
Dans la vie point de construction,
Ne se font qu'avec le vent,
Et ma tour est en démolition,
Je suis un amoureux errant,
Dans la quête du bonheur,
Qui nous fait si peur,
On se laisse gangrener la tête,
Par des trouble-fêtes,
Qui n'ont que faire de nous,
Sauf à tirer profit de tout....


Partager cet article
Repost0

commentaires

P
...et puis un jour j'ai tourné la page et....j'ai pris conscience que la vie est bien plus que ça... bonsoir Madine, je passe tout d'abord pour m'excuser de ne pas avoir été là ces deux jours-ci....j'étais dans la famille pour un moment bien particulier....et puis pour te souhaiter beaucoup de courage pour les jours qui viennent,je te souhaite tout le meilleur pour toi et ta famille,douce soirée,tendrement,bis
Répondre
L
Personnellement, j'ai toujours affirmé que la vie n'était qu'un cauchemar dont on se réveillera un jour...Patience ! BizzzLueur
Répondre
A
c'est encore un ancien poème ça bon dimanchebises
Répondre
L
Bonjour MadineBien triste constatation et pourtant tant de vérités dans ce joli texteBelle journée, bises, Lyly  
Répondre