Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 20:38
Avec le féerique Jura
En guise de décors,
Notre royaume était là,
Bien ancré dans nos corps.
Nous dégagions tant d'amour
Il suscitait les convoitises,
Passion de tous les jours,
Sous l'oeil critique des expertises,
Nous nous aimions si fort
Comme jamais auparavant.
Mais l'amour souvent dévore
L'écorce fragile des sentiments,
Tu me décrivais tous ces lieux,
Avec magie à chaque instant
Et l'on s'en remettait à Dieu
Qu'il nous préserve longtemps.
Galvanisés par la distance,
Nous vivions passionnément
Contre adversité et résistances
Nos rêves d'enfants,
Je retiens les moindres détails,
De notre quotidien extra-ordinaire
Devenu un monstrueux épouvantail :
Notre Paradis s'est mué en Enfer!
Nous sous sentions si différents,
Du commun et des gens,
Pour tout vivre intensément,
Même les plus banales instants.

Vois dans ma paume
Une ligne de vie sans fin,
Tu es mon dernier royaume
Je t'attends en vain.
Partager cet article
Repost0

commentaires

S

Quand on dit que les opposés s'attirent, c'est vrai mais c'est dur de vivre avec quelqu'un qui ne partage pas les mêmes envies et qui ne nous comprend pas... Pour moi ça avait duré sept ans, les
derniers instants furent vraiment difficiles, je ne le supportais plus. Aujourd'hui je suis avec mon moi et je me sens mieux...


Répondre
A

nous attendosn toujours quelque chose en vain un espoir, une réponse
bises


Répondre
C

Quelques passages en enfer certes mais que de bonheur quand on retrouve le paradis, effacer les moments souvenirs pour vivre intensément les petits bonheurs du présent

bisous


Répondre
P

laisse couler ta peine sur ton âme renouvelée, jusqu'à ce qu'elle pénètre dans la terre et qu'elle puisse germer des nouvelles graines de joie et de bonheur,bis


Répondre