Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 18:59
Un court instant, elle s'arrête. Elle ne semble plus certaine de vouloir avancer plus loin. c'est humain ce sentiment de doute, à ce moment là. Mélangé d'excitation et de tristesse. Parfois vit-on certaine chose, tout en sachant ô combien elles nous feront mal quand nous y repenserons, un jour......
La jeune femme reçoit un autre appel.

-Oui? C'esy vrai? Bon, ne paniquez pas, je reviens!

Tout en raccrochant, la jeune femme se précipitait déjà vers la bouche de métro. Il y avait comme un parfum d'urgence dans sa précipitation. Direction gare Lille Europe.

-Bonjour, je voudrais changer ce billet s'il vous plait?
-Oui, bien sur, fit un guichetier aussi agréable qu'un gladiateur.
-Oh la, je crois que cela ne va pas être possible, mademoiselle, vous avez acheté ce billet sur internet en bénéficiant d'un tarif spécial aller-retour, conditionné à un départ Jeudi, ce que vous avez fait, visiblement, et un retour demain soir....et,...
-O écoutez, cher Monsieur je ne vous demande pas un tarif je vous demande de me le changer, je dois partir dès que possible!
-Dans ce cas, vous avez le TGV de 15h56, arrivée à Aix à 20h30, avec une différence de 29€, ça ira?
-Parfait! admit-elle.

Il ne lui restait que deux heures à tuer. Le temps de flâner, contrariée, dans les galeries de la Tour Euralille...avec ses centaines de boutiques, un peu à l'image de La Part-Dieu.

Etienne et Vincent étaient en train de déjeuner. Pour une fois ils avaient souhaité manger ailleurs qu'à V2, "Pourquoi pas à Euralille?" demanda Vincent, " Ca grouille de nénettes le midi là-bas"....

-Messieurs, que prendrez-vous?
-Ce sera une Napolitaine, pour moi, avec un quart de rosé de Provence. Merci
-Une salade nordique, pour ma part, s'il vous plait Madame.

Ah! cette incroyable habitude qu'ont les gens du Nord à glisser des  " S'il vous plaît" à chaque fin de phrases, 10€ s'il vous plaît!, s'il vous plaît en tendant la monnaie dans une boulangerie!..

-Bon, qu'as-tu pensé de cette réunion? Ils auraient pu le dire avant qu'on allait se retrouver de corvée de salon à Marseille la semaine prochaine.
-T'as raison, Vincent, moi perso, ça me saoule de me taper 5H de train pour aller là-bas une demi journée, et revenir à Lille le soir même!
-C'est déjà une chance qu'on s'y colle à deux! dit Vincent.
-Oui, ce sera un peu comme une journée de vacances!
-C'est bien pour ça que l'affreuse nous a demandé de la pointer en RTT, la garce!
-Nan, tu déconnes? On se tape la route parce qu'elle même n'a aucune envie d'y aller, et on doit la décompter du compte-temps RTT...A cette allure là, c'est le "Pas-compte-tent" qu'on va l'appeler c'te connerie!
-On a qu'à lui demander de rester dormir sur place et de rentrer que le lendemain?
-Ah, ouhais, en plus ça tombe Vendredi, donc on pourrait même rester là-bas tout le week-end?

A cet instant de préparatifs d'un week-end entre amis promis à de belles parties de fou-rire, une jeune femme quelconque passa devant leur table avant de s'engager dans une des nombreuses allées du centre commercial.

-Oh! t'as raté une de ces nénettes, mon petit Etienne, faudra être plus vif si tu veux que je supporte un week-end complet avec toi à Marseille !
                                                                                                                                     9   
  

 
Partager cet article
Repost0

commentaires