Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 18:58
Je suis là, assis au carrefour
A un moment important de ma vie,
A l'heure des choix, analyser le parcours,
Arrêter ses questions aux contours infinis.
J'ai rencontré l'amour adolescent,
Puis j'en ai souffert, la trahison
M'a laissé penser que j'aimais comme un enfant,
Et je l'ai fait à répétition.
J'ai fait souffrir moi aussi, dans mes traversées
Dans mes déserts, avec ma sensibilité ;
Je me suis accroché mille fois
Pour tenter peut-être de me retrouver?
J'ai aimé maintes et maintes fois,
J'ai eu tant de mal à me relever.
J'ai mille histoires à conter
Mille souvenirs qui m'ont assassiné.
Comment se poser? 
Comment reconnaît-on cette île?
Je pleure quand je suis amoureux,
Je suis si fragile, mon Dieu
Je voudrais cette vie paisible
Mais mon coeur cherche ce je ne sais quoi
Qui le fera se sentir enfin mieux,
Un sourire m'embrouille les yeux,
Je m'enflamme dans un grand feu
Si dangereux, et je ne sais pourquoi,
Malgré l'amour mon coeur est froid ;
Je ne veux pas te faire payer quoi que ce soit
Il y a des comptes que je règle avec moi,
Et toi, t'es là avec ton amour incroyable
Et moi, il y a ces forces insupportables
Qui me poussent en avant sur les routes
Y a t-il encore mille vies à vivre?
Fuir, s'enfuir, jusqu'à quand,
Jusqu'où?    

Partager cet article
Repost0

commentaires