Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 06:53
Il est près de vingt et une heure dans un vieux bar miteux de supporters du Losc, deux amis discutent et boivent un coup.
Il est près de vingt et une heure et un Tgv arrive en gare de Marseille Saint-Charles.

-Ça fait longtemps que tu reçois ce genre de bêtise sur ta boite perso?
-Nan, quelques jours, mais ces derniers temps ils sont plus nombreux. mais je n'ai pas envie de repenser à cela, dis donc, elle n'est pas entrain de te regarder en insistant lourdement cette femme là-bas? Dit Etienne, histoire d'être persuadé que seul ce sujet peut dévier la conversation de son ami, qui effectivement pour une fois semblait s'intéresser de près à la vie de son ami, surtout qu'il n'aimait cette drôle d'affaire. Etienne était toujours laconique quand il racontait son passé et ses peines à Vincent, et aujourd'hui Vincent sent bien que cela lui pèse beaucoup plus qu'il ne veut bien le montrer.
-Wahou, sympathique cette jeune femme je lui payerais bien un coup, attends bouges pas bonhomme je reviens!
-Bah voilà, il va me lâcher avec ces mails à la con!

-Bonsoir mademoiselle, vous allez prendre cela pour de la drague à dix balles, mais voyez à la table du fond, le bel homme là-bas, et bien c'est mon meilleur ami, et c'est important les meilleurs amis, non? Et bien, mon pote, il a des soucis de coeur et sort d'une grave dépression....Il ne veut pas en parler et ferait n'importe quoi pour ce faire, du coup puisque je ne peux pas laisser un ami replonger dans les tréfonds de la sinistrose, je lui ai fait croire que j'allais lâcher le sujet, en m'approchant de vous, mais rien qu'à cette idée je culpabilise, donc, je
-Bon, c'est bon, t'es un vrai nul en drague, je viens, c'est juste pour que tu puisses aider ton pote, j'ai rien compris à ton baratin, mais j'attendais un pote, il n'est pas là, c'est juste ton jour de chance p'tit mec!

Deux secondes plus tard Vincent revenait s'asseoir auprès d' Etienne, et en compagnie de Carla, une jeune étudiante hongroise à la fac de lettres de Lille. Et, Etienne, qui avait cru un instant pouvoir échapper à la suite de la conversation dut reprendre là où ils s'étaient arrêtés. Il lui raconta l'enfer de la séparation, le mystère de la précipitation de la vente de la voiture et de la maison, un peu tout ce qu'il lui était possible de dire devant son ami, et...une inconnue, fusse t-elle hongroise! 
                                                                                                                                           13
Partager cet article
Repost0

commentaires