Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

16 août 2009 7 16 /08 /août /2009 06:46

Je chante dans le salon,
La musique m'apaise,
Je pleure usé, déçu
Ces refrains continuent,
De la rendre vivante.
Et cette nuit m'apaise,
Nous chantons à l'unisson,
Elle, dans ma tête...
Tellement absente!
Moi, à tue-tête,
Un peu comme avant.
Mes larmes sur mes joues,
Criant Je t'aime au vide
Qui ne me réponds pas.
Et moi, je reste là,
A me demander pourquoi?
Je devais être seul,
Je le sentais venir,
Trop de peine, je dois les fuir,
Raphael est mon écueil,
Mes larmes crachent ces souvenirs,
Je souhaite ne plus les voir m'envahir
Je voudrais tant guérir,
Arrêter de souffrir...
J'ai sauté d'un avion,
Sans parachute c'est con!
Accroché à ce maudit passé,
Comment ne pas tomber?
Besoin de cette musique
De ces instants romantiques,
Ils en sont le reste,
Elle est aussi une peste
Qui me tue à petit feu,
Et personne ne le voit,
Moi, j'ai déjà fait mon voeu :
Je repartirai au loin, là-bas...

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
les goûts et les couleurs ça ne se discute pas, chacun à besoin de choses différentes selon ses émotions et ses états d'âmes....moi quand j'écoute de la musique, elle doit me faire voyager dans les choses qui m'entourent,telle que la nature, le ciel, les étoiles, l'univers....les galaxies et..............la profondeur de mon âme
Répondre
M

Moi mon grand besoin primaire, c'est d eme réfugier avec ma guitare et un crayon de bois, et mon éternel (& légendaire?) calepin...


P
Moi je ne peux plus écouter les chansons que j'écoutais... elles me font pleurer... trop dur... la musique qui me faisait rêver me fait mal maintenant...Bises étoilées !
Répondre
M

Moi je ne me suis jamais coupé de ces musiques là, quand bien même elles me faisaient mal


A
la musique adoucit les moeurs dit-onbeaucoup se réfugient dans celles-ci pour oublier les tracas quotidiens et chantent le bonheur qu'ils n'ont pas dans la vie, ils lancent par leur chant des messagesbises
Répondre
M

Wép, la musique a beaucoup de vertues, elle permet de décompresser, en s'évadant, elle communique des impréssions, des sentiments, elle permet tant de chose que je ne saurais m'en
passer....


M
Bonjour Madine, heureusement que je suis passée car ton concours sur le chemin de randonnée, je peux le faire tout de suite si tu veux si tu m'autorises à publier un texte déjà écrit ???!!!!! Ravie de constater que tu aimes les GR.Ton texte sur la chanson, très triste mais superbe comme beaucoup de choses que je lis chez toi. Je ressens tout à chaque fois et comme je ressens énormément la musique comme toi, tu vois ?...J'adore Raphaël, mais pour se donner des idées gaies, c'est pas top !!! J'ai tous ses disques je crois, sauf peut être le dernier.Pour la gaieté, il y a rien de mieux que les rythmes brésiliens....Bisous mon ami et j'espère que ton séjour se passe bienMirélie
Répondre
M

Et bien oui, nous partageons donc beaucoup de choses, y compris Raphael. Je vais tâcher de bien profiter de mon dernier dimanche de vacances avant la reprise, notamment en venant lire vos
textes de ces deux derniers jours. Bizes mon amie