Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 06:34

Etienne et Vincent papotaient encore de cette fameuse Damara quand les portes de l'ascenseur s'ouvrirent, devant la bouille défaite de Mme Rosy.

-Bonjour Mme Rosy! crièrent en écho les deux amis, non sans rire davantage!

-Bonjour Mr Vincent, alors on a incore fait sin boubourse c'te nuit, y éto tard in plus , incore un p'tiot peu et j' décido d'appeler eul polisse! Y d'a marre de c'boucan de tous les diables !
-Oh pardon Mme Rosy, j'avais un peu bu, veuillez m'en excuser, je ferai plus attention à votre tranquillité dorénavant, promit-il. 
-Si vous pouvo n' être aussi gintil que vot' ami, ce s'ro eun bonn choss'
-On essayera, Mme Rosy, on essayera.....Mais vous savez il est un peu trop sage, des fois, notre Etienne! Au'rvoir mme Rosy!
-Ché deux là, am' n'avis qu'céto bin des homokekchoss'....pfff ! Râla t-elle.

Sur ces bonnes paroles, les deux amis quittaient les lieux et se précipitaient dans les sous-terrains récupérer la voiture au parking.
-Un petit REM en live, ça te botte?
-Tu m'étonnes, vendu!

Les deux amis empruntaient la rocade pour quitter Lille, et prenaient l'autoroute A25 direction les plages du Nord. Merveilles régionales, ces plages de sables fins, à quelques encablures à peine de Lille...Enfin, sauf par jours de grand beau temps, en été, où tous les gens du Nord semblent alors se donner rendez-vous à Mâlo, Berck, et autres plages! Et au lieu de mettre une petite heure sur le vieux bitume, on peut aisément mettre le triple! C'est tellement peu fréquent  qu'il fasse beau, que ces jours là chacun a droit à un mettre carré, guère plus sur ces plages qui s'étendent, de toute la Côte belge au littoral du Pas de Calais, soit près de deux cent kilomètres. Dunes, sable fin, mais eau gelée, même en plein coeur de l'été, où il faut être très valeureux pour tenter l'aventure d'une baignade! Surtout sans combinaison de plongée!

Aujourd'hui il fait beau, Novembre sait se faire oublier. Ni vent du Nord, ni pluie, juste 4°, pas de brouillard, personne sur l'autoroute, du bonheur. Ils ont décidé de se promener à deux du côté du Mont Cassel, en pleine Flandres, et de manger dans un estaminet si typique. 176 mètres d'altitude à peine, et nous voilà sur les sommets du département du Nord, en pleine ruralité flamande. D'ailleurs pour les non autochtones, les panneaux inscrits en Flamand sont très dépaysants. Destination le "Kerelshof".
   

Immanquable pour tout amateur d'estaminets, le Kerelshof doit son nom aux Anglo-saxons. C'est ainsi que l'on nommait leurs descendants qui vivaient sur le littoral flamand et ses alentours.  Kerel est donc resté dans la langue populaire synonyme d' «homme fort». Tenu depuis plus de 10 ans par Michèle et Denise Van Den Diessche, l'estaminet se situe dans l'une des plus anciennes bâtisses de Cassel. La décoration est soignée voire raffinée et bien sûr dans le pur style flamand. De nombreux objets et jouets anciens sont disposés ici et là dans l'estaminet. Plus de 70 bières à la carte. Le lapin à la bière « Gueuze » et les « Hustsepot » sont les deux spécialités de la maison à ne pas manquer.
Bien sur, on peut y manger du Potchevleesch, de la Carbonnade Flamande, et autres délices régionaux, mais le lapin est un mêt succulant dont nos deux compères raffolent.
Après avoir salué Michèle et Denise, Vincent et Etienne, en vrais habitués des lieux s'installèrent, autour d'une bière Ch'ti, évidemment.   


                                                                                                                                                                                                   17
Partager cet article
Repost0

commentaires