Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 06:30
Lespinasse ordonna à peine franchi la porte de son bureau à deux de ses collaborateurs d'aller à l'hôpital récupérer des infos. Ainsi, deux gendarmes s'en allèrent jusqu' Aix. 
-Il avait l'air furax le Patron, dit le gendarme Ventale
-T'as raison, il fait tout un foin de cette femme, et de sa fichue voiture qui serait volée ? Je sais pas ce qu'il a avec cette affaire? On a plutôt intérêt à lui ramener du concret. Mais comment peut-on quitter un hôpital en étant dans le coma, c'est une drôle d'histoire, hein?

Les deux gendarmes, qui venaient tous deux de sortir de l'école de gendarmerie, arrivèrent au CHR. Ils demandèrent à parler au médecin chef qui avait eu en charge Mme Estivette. Ce dernier leur signifia ne rien y comprendre. Mme Estivette était en salle de réa en attendant d'être transférée dans un autre service, puis au moment de sa prise de poste, il ne la trouva plus dans  sa chambre, interrogea plusieurs infirmières en vain. Personne ne l'avait vu disparaître, personne non plus ne semblait être passé la réclamer ou s'intéresser à elle au standard. Les pistes vidéo, pensèrent-ils alors, oui, les pistes vidéo. Depuis une agression nocturne sur le personnel hospitalier,en Mai dernier,  l' hôpital s' était équipé en matériel de vidéo surveillance.  
Les deux gendarmes gagnèrent alors le poste de sécurité de l'hôpital.

-Bonjour! dit le gendarme Ventale
-Monsieur, fit un agent de sécurité.
-Nous venons réquisitionner les pistes vidéo qui donnent sur le couloir de la chambre 208, en trauma!
-Bien sur, dès que vous m'aurez transmis l'ordre du parquet! fit sèchement l'agent qui n'aimait guère les gendarmes, et encore moins ceux qui lui parlaient en se la jouant à la Starsky & Hutch. Naguère, il avait connu la prison, sur une petite erreur policière, alors gendarmes ou policiers, même combat désormais!
-Mais enfin Monsieur, vous ne pensez quand même pas que l'on va ennuyer le magistrat pour une simple petite disparition d'une jeune femme, alors qu'il doit s'agir d'une simple mésentente entre vos services et qu'elle doit traîner quelque part, dans un autre service?
-Et bien....si! Il va bien falloir, j'ai des ordres de confidentialité des bandes. petite ou grosse affaire, c'est pareil! Quant à nos patients, ils ne traînent jamais....Tant qu'ils sont dans nos murs, ils sont pris en charge, à mon avis elle est loin votre "petite affaire"!

Devant la non coopération de l'agent les deux gendarmes décidèrent de téléphoner au commandant Lespinasse. Que ce dernier fasse le nécessaire. C'est qu'avec Lespinasse, il ne faut pas aller contre son sens, ou ses envies, ou alors il faut aimer se faire houspiller!

                                                                                                                                                 20
Partager cet article
Repost0

commentaires