Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

2 août 2009 7 02 /08 /août /2009 06:28
J'entends le sifflet du train,
Il sonne le glas sur mon coeur,
Lance le départ vers l'enfer,
Vers ces tristes journées sans fin,
Vers les privations et les horreurs,
De vivre loin de vous mes chers
Enfants, loin de votre lumière,
Enchaîné, loin de vos rires,
Enchaîné loin de mon rôle de Père
Dans ce quotidien du pire,
Juste pour un salaire de misère,
Je joue les beaux, les "directeurs".


J'entends siffler ce satané train,
Comme s'il me rappelait à l'enfer,
Où la solitude m'amène au loin,
Loin pour leur Dieu " Chiffre d'affaire"
Dans un univers triste et clos,
Où l'on finit toujours par te faire la peau,
Où il n'y a plus ni repères ni étoiles,
Putain de train qui m'emmène,
Mon coeur s'embrume et se voile,
Si loin des vrais "Je t'aime"
Ceux de mes deux petites têtes blondes,
Je repars dans ce putain de monde,
Où je ne vis pas.


Partager cet article
Repost0

commentaires

A
un train qui siffle c'est un départ, un au-revoir ou une future rencontre, des retrouvailles un train part, les bons souvenirs restentun train arrive, c'est la joie des retrouvaillesou c'est le reour de vacances pour reprendre le train train quotidien de la vie avec ses joies, ses peines, ses soucis et aussi ses récompenses, ses plaisirs et heureusementbises
Répondre
M

Pendant un temps, ces trois dernières années, ma vie était rythmée par les déplacements en train, à tout bout de champ, plusieurs fois par semaine...m'éloignant de mes deux chéries, qui
vivaient au loin avec leur maman...Bizes Aubert, à trés vite


S
bonjour des jolies mots qui sifflent sur les lignes du blog amitié sincère sylvie
Répondre
M

Bonsoir Sylvie, tu sais ce qui serais chouette c'est que le lien que tu rentre lorsque tu m'écris un comm soit valide, afin que je puisse à mon tour te rendre visite! Bisous, en attendant de te
lire avec impatience