Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 13:35
Etienne et Vincent sortaient du stade dépités.
-Putain, et dire que pour une fois on leur faisait la misère à ces Parigots de ...
-T'inquiètes, ce n'est que partie remise; Puis, tu te rends compte, on a tiré ici à Lille sur une personne qui à cette heure -ci est peut-être en train de mourir! C'est incroyable, je me demande bien si elle s'en sortira? Et qui peut se faire tirer dessus en plein stade, on me dirait que cela se passe aux Etats-Unis, je le croirais, mais là, à Lille! Dingue! 
-Ce qui est dingue, surtout c'est ce premier but de fou qui ne sert plus à rien! maugréa Vincent.
-C'est quand même impensable ça, on assiste à un accident tragique et toi, toi, tu ne vois que le résultat!
-Ouhais, ouhais, bon allez on se casse boire un coup, j'ai filé rencard à ma voisine, je vais l'appeler pour lui dire de se pointer un peu plus tôt!

Les deux amis, continuaient de parler de ce qui s'était produit tout en se rendant sur Lille, le stade étant éloigné de quelques kilomètres.
Pendant ce temps le lieutenant Balaine se préoccupait des premiers éléments d'enquête.
Très vite, cette fois, la thèse d'un tir émanant de l'extérieur du stade prévalait. Des policiers avaient retrouvé des douilles sur le toit d'un immeuble face à la tribune est. Le calibre était du 22mm et seules deux balles avaient été tiré. Le tireur était un professionnel, et il n'a pas jugé utile de tirer des coups supplémentaires de peur d'être pris de court dans sa fuite. Balaine appris que l'homme sur qui on avait tiré était un homme d'affaire russe s'appelant Vladimir Pétrotrovitch, qui avait fait fortune en rachetant d'anciennes usines du peuple soviétiques et en les revendant aux occidentaux en biens immobiliers pour leurs expansions d'enseignes dans les pays de l'Est. Il venait d'entamer une carrière politique et était sur le point de monter un groupe parlementaire, à la suite des élections qui avait vu son nouveau parti, le Parti de l'innovation et du Peuple (PIP) crédité de près de trente pour cent des voix aux récentes consultations de la semaine précédente. Pétrotrovitch n'avait pas que des amis dans le pays, puisqu'il prônait un espèce de Capitalisme allié à des bases communistes, une voie du "milieu" qui avait su séduire bon nombre de russes, bien que trés peu réalisable.
Balaine savait par avance que l'affaire ferait du bruit, et qu'elle lui serait retirée. Que les russes demanderaient des comptes et que les RG français et russes prendraient le relais. Il ne fallut pas plus de 10 minutes au Quai d'Orsay pour prendre contact avec lui en lui signifiant qu'il était dessaisi et qu'un "collègue" parisien était déjà dans le TGV pour prendre la relève.

                                                                                                                                                  24 
  
Partager cet article
Repost0

commentaires