Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

4 août 2009 2 04 /08 /août /2009 13:09
Je m'égare dans une terne vie,
Les mots se contentent de fuir,
Dispersé et privé de toute envie,
De rêver à nouveau et de vivre,
Les souvenirs encore bien vifs,
De ces instants de magie folle,
J'erre comme l'étoile sur le récif,
Et toi, mon ange qui s'envole,
Chaque jour un peu plus loin,
Bien trop loin de mon chemin,
Vers une vie plus facile aussi
Que la notre, si compliquée
Vers plus d'aisance aussi,
Pas d'enfants, ni de contrariété.
Comme la vague qui claque
Sur le rocher en s'écrasant,
Comme une goutte de sang,
Qui finit par former une flaque
Ma tristesse gonfle violemment
Dans cet ersatz de vie qui perdure
Loin des collines et des vertes pâtures
Je me meurs silencieusement...
Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Triste mais que c'est beau. Bises
Répondre
M

Beau, mais triste, comme écrit par l'homme qui souffre....Ou beau parce que triste, comme écrit par l'homme qui a souffert?  Bizes mon amie


O
il y a rien à faire pour nous les poètes, la tristesse transparait, bien autre chose encore! en lui- même le mot est une exclamation de douleurs ou de joie, le mot nous suggère des mondes nouveaux, nous avons de la chance de nous exprimer dans ce langage qu'est l'écriture! j'aime ce que vous écrivez, a bientôt et bonne nuit lucye
Répondre
M

Bonsoir Lucy, merci pour votre commentaire, c'est une belle explication de notre raison d'être. Merci pour cette fine analyse que je partage


C
Moi tu vois, je crois que 95 % de mes textes de cette époqueje les ai balancés à la poubelle... un jour où j'avais envie de tout foutre en l'air...gros bisous à toi
Répondre
M

C'est dommage, car au fond on écrit tellement vrai lorsqu'on souffre...


A
il faut te relever et agir positiver simple à dire mais plus dur à réaliserbises
Répondre
M

Mais ça va bien Aubert, ne sois pas inquiète, je re-publie tous les textes de ces trois dernières années. Ca va merci....