Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 12:48
Mes chers lecteurs, J ai été si peu présent sur ce site ces dernières semaines, et je vous prie de m'en excuser. Il est vrai que j'accorde une place trop prépondérante à mon travail, et il serait plus sage de savoir prendre du recul. Sans cette prise de recul, sans un peu de repos que mon corps réclame, l'esprit se brouille, l'humeur se dégrade, les tristesses se réarment et ravagent insidieusement mon être. Et mon paraître se mue en quelque chose que je ne maîtrise plus. Je suis loin de vous mais aussi loin de moi. Aujourd'hui j'attaque une petite journée entamée à 7h00, et qui s'achèvera, inventaire oblige, aux alentours de 3h00 du matin. 
Ce week end, je repars sur les traces de mes vacances provençales, celles qui m'ont laissé un goût de trop peu, un goût de rêve aussi car c'était enfin, après trois années difficiles, le moment de vivre avec mes filles autres choses que 4h "à l'arrache" comme tous les dimanche depuis lors.... C'étaient de vrais moments de rire, de joie, de partage de sentiments, de ...VIE. Et, je repars chez mon frère, et repasserai devant cette location, non loin de chez lui, où j'ai tant de souvenirs. 
Un moment de repos et de réflexion, de décompression pour le moins. J'espère revenir riche de plein de texte et m'en vais là-bas pour aller rechercher aussi un phare dans la nuit.
Cet été, j'avais envie de break, envie de savoir où j'allais dans ma vie sentimentale où les doutes s'étaient installés. Mon coeur était trop divisé pour oser se poser sans culpabilité sur quelqu'un, et à vivre cela on serait tenter de se poser sur la première branche venue, pour se remettre d'avoir eu les ailes brisées. Ce n'est pas sain, ni viable, on ne reste pas auprès de quelqu'un pour panser ses blessures. ( syndrome de la béquille?) Aaujourd'hui c'est différent, je ne rêve que de construction, mais encore faut-il nourrir les mêmes idées, les mêmes attentes, les mêmes rêves, avec la même volonté d'exécution. Mon métier m'a tout volé de ma vie d'avant installant dans ma vie et mon couple le doute et les pièges. Aujourd'hui, j'ai rencontré quelqu'un du même univers, un doux hasard, mais je n'ai pas le sentiment que ma capacité à aimer quand je suis plongé dans ces sentiments là prennent un jour toute sa dimension et reçoive l'écho ( le fameux graal dont je parle) qu'elle mérite ou réclame, pour être moins présomptueux. Alors voilà...A nouveau j'ai ce noeud au ventre coincé entre les échos que je blesse celle qui a su m'aimer même quand j'étais au plus bas, et celle qui reçois un peu de moi, mais qui est plongée dans le même travail et l'éloignement qui va avec....Alors que faire? Réfléchir, se poser, ne pas se brûler les ailes, laisser venir, savoir attendre...etc....Toutes ces sages vertues que je ne savais mettre en pratique et qui s'impose à moi aaujourd'hui, afin de ne pas exploser comme il y a deux ans.
La fleur sauvage sera sans doute le récit de toutes ces émotions diverses et variées, une manière à moi d'exulter tout ce magma sentimental...Mais attention, mes écrits ne retracent pas stricto sensu ma vie formellement, parfois ils décrivent des personnages que j'aurais pu être....Savoir lire entre les lignes. De plus, il est difficiles d'écrire sur un blog sur lequel les principaux protagonistes de ma vie affective passée et à venir se promènent éternellement et apportent leurs lots de jugements.     
Partager cet article
Repost0

commentaires