Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 13:47
J'ai remis mon manteau,
Il fait froid dans ma vie.
Je dois jongler avec mes obligations
Nombreuses et infinies,
Puis je ne suis pas ce héros
Auquel tu croyais, déception.
Je connais ta peine,
Je connais tes rêves,
Tu n'es pas en veine,
Je sais que tu crèves,
A être coupée de moi,
A vouloir comprendre,
Je ne cherche pas à me défendre!
J'ai pris une autre route tu vois,
Celle des fantasmes
Celle des contes pour enfants,
Je suis comme ces phasmes
Qui se cachent discrètement,
Et que personne ne comprend.

J'ai remis mon manteau,
Il fait froid aujourd'hui,
Il fallait faire un choix,
Je l'ai fait, on verra...
Je connais tes armes
Je connais tes forces,
Je connais tes drames,
Mon coeur est féroce,
Mais tu es toujours là
Dans un coin de mon coeur
Qui sait....
J'avais besoin d'aimer,
J'avais besoin de rêver,
Même un court instant,
Même un court instant.


Partager cet article
Repost0

commentaires

C

il est nécessaire parfois de le remettre le manteau
Il faut rêver, ce sont les rêves qui nous font avancer

bisous


Répondre
A

nous somes tous dans l'attente de quelque chose, et nous sommes tous en droit de rêver à un monde meilleur, de rêver à un idéal de vie mais ceux ne sont que des étincelles ces moments et on
replonge vite dans la réalité
bises


Répondre
L

Bonsoir Madine

J'aime beaucoup, on penserait à un texte de chanson, non ?

Bises, Lyly


Répondre
C

Un ancien écrit où perle déception et un court instant de... rêve
de gros gros bisous pour toute ta petite famille


Répondre