Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

26 juillet 2009 7 26 /07 /juillet /2009 12:37
Papa

Tu es parti à la Bonne année,
Je me sens effondré comme jamais
Tu sais à quel point tu comptais
Surtout à quel point je t'aimais.
J'ai cette angoisse plantée dans le ventre
Elle me déchire de peurs insoutenables
De regrets nombreux et inavouables
J'attends bêtement que tu rentres
D'un voyage d'où on ne revient jamais
J'ai cette image dans la tête
De cette dalle sous laquelle tu reposes
Je voudrais la couvrir de mille roses
Non je n'ai plus le coeur à la fête
Il y a encore tant de choses dont je voulais
Te parler,  au coin d'un canapé
Mais ton coeur, usé, s'en est allé
Dans un monde où je n'ai pas d'accès.
J'ai peur d'un monde sans toi
D'un monde froid, sans tes conseils
J'avais tellement à apprendre encore de toi
Je voulais te faire vivre encore tant de merveilles.
Mes larmes sont sèches de t'avoir tant pleuré
Mon coeur est lacéré par nos souvenirs
Ils brûlent mon âme, comme des flambeaux ensorcellés
Mon Dieu je ne savais qu'après ce serait si pire....
Pourquoi es-tu déjà parti là-haut?
J'ai tant encore besoin de toi-
Ici, dans ce monde il fait si froid-
J'ai si mal, mon père, mon héros.
Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Très déchirant ce texte .Je connais aussi cette déchirure qui ne disparait jamais car toujous il reste dans nos coeurs mais heureusement la souffrance s'atténue avec le temps.Bisous de Marie
Répondre
M

cela va faire 8 mois et je ne m'y fais pas, pire je n'accpete pas...