Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

2 août 2009 7 02 /08 /août /2009 11:22

Je voudrais perdre la mémoire,

Oublier les jours sacrés

Que cessent les plaintes humides

Captif de cet amour livide,

Mon voyage touche à sa fin,

Qu'il est boueux le chemin!

Je constate avec effroi

Que tu t'es éloignée de moi
Ma douce fée des bois,
Je t'ai rêvé bien des fois,
Les yeux rivés sur mes pensées
Ces jours où tu m'attendais,
Dans la vie rien ne dure
Jamais! sauf les morsures
Quelles ont été mes négligences,
Qui ont amené ton silence?
J'ai égaré mes armes
Qui éloignent de tes charmes
Mes paupières sont clauses
Quand tu as fané ma rose.

M@dine

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Kikou Madine,Je reviens sur ce poèmequelque peu triste... tourne-toi résolument vers l'avenirtu sais bien que la peur n'évite pas le danger alors cesse de te poser des questions !mais je pense qu'il s'agit d'un ancien écrit, reflet de certains instants passésmille bisous à toi et belle journée ensoleillée
Répondre
M

C'est un ancien écrit, ne sois pas inquiète, mon amie, je connais mon BONHEUR à présent, il est avec mes 3 filles et M. Bon je dois laisser l'ordi à Lolo qui s'impatiente car elle a
visiblement un texte à écrire d'urgence sur son blog!!! LOL


A
ça c'est encore un de tes anciens poèmes n'est ce pas ?pourquoi le passé ressurgit-il toujours au grand galop et on est tous pareilsbises
Répondre
M

Tiens, hier j'ai pensé à toi....On est allé chez AUBERT (hi hi hi) chercher de quoi congeler du lait de sa maman
pour notre petite chérie


F
Parfois on se demande pourquoi cela se termine, les erreurs que l'on a fait ou ce que l'on a pas vu venir ou ce que l'on a vu mais où l'on a pas réagit mais toutes ces questions n'y changeront rien je crois qu'il faut simplement analyser ce qu'il reste de meilleur ... Bises Madine très joli poème mais tellement emprunt comme d'un regret nostalgique et d'une peur de l'après ....
Répondre
M

Ben tu me connais depuis le temps Fab!!!! Ca fait quelques années que c'est ainsi, un trait de caractère...


C
C'est toi mon ami...mon blogpote...je suis de retour ... deux ...   petits joursaprès je vais revoir deux ou trois jours mes nanas...mes vacances... trop... trop tout...ma Camille, punaise, tu dois comprendre que cela fait malbon... juste une larme furtive de Cristal sur ma jouepas grave... se replonger dans ces merveilleux instantsmais restent les merveilleux souvenirs...difficile un peu le retour !!! mais tu me connais rebondir hop hophopj'espère que p'tite Lylou va bien ainsi que Mélanieje suis contente de vous retrouverde gros gros gros gros bisous pour vous cinqj'espère que tu as tes deux grandes filles bientôt...je t'embrasse fort mon D.........
Répondre
M

Hello MA Cristal, heureux de te voir revenue...M. s'est brisée la cheville, fracture de la malléole, et entorse, Adieu les ballades dans les Ardennes et la vallée de la Meuse, là où ma mère
nous proposait son mobile-home....Vacances sur place, décéption des filles, culpabilité et enervement de l'autre...Pas vraiment des vacances quoi...Je te souhaite plein de bonnes choses avec tes
"nanas".... 


M
Bonsoir Il est magnifique ce poème .Les roses finissent toujours par faner pour tout le monde un jour ou l'autre Bonne soirée à toi Marie
Répondre
M

Merci Marie. C'est un triste constat que tu fais là....Mais je partage ton avis