Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 16:56

Je me plais à être étrange

Dire que je viendrai à votre soirée

Y être invité, puis ne pas y aller,

Liberté, caractère qui dérange.

 

J'aime lui dire de m'oublier

De ne plus m'écrire, ni m'appeler

Alors que je t'aime à en crever,

Instinct suicidaire du desespéré.

 

Je lui avoue,

Elle s'en fout

Je me terre, loin de vous, sans courage,

Mille pleurs ruissèlent sur mon visage.

 

 

Abandonné de tous, sort cruel!

"Tu dois comprendre" me dit-elle,

Elle qui a envahi mes esprits

Qui me traque, me charme, jour et nuit.

 

Le douleur de la vie est amère,
J'ai tant besoin de cette bergère,
Pour me guider loin des lumières,
De ce monde hostile, ô calvaire.

Mon triste sort s'est trouvé
Une dame d'esprit qui saurra l'aider,
Avec toutes les vertues et les politesses
Que doivent posséder de telles princesses

Vêtue de noir, elle est si belle !
"Viens, je t'emmène" me dit-elle.
Je m'envole vers son lugubre palais
Dans un froid repos, une douce paix.

Elle me protègera, sage et fidèle
Que mon amie, la Mort, est belle !
Quelle harmonie dans ce repos éternel !
Quelle agréable froideur sous ses ailes.

Partager cet article
Repost0

commentaires