Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

23 juillet 2009 4 23 /07 /juillet /2009 23:51
Des ombres chinoises,
Défilent dans ma tête,
Voilà qu'elles me toisent,
Elles ne sont pas à la fête,
Elles gesticulent au hasard
Derrière un draps peut-être?
Elles ne sortent qu'au soir,
Si futiles, et si bêtes,
Des ombres chinoises,
Dessinent des histoires,
Quand vient la nuit, le noir,
Se mêlent et s'entrecroisent,
Elles serpentent insidieuses
Pénètrent mes rêves, violeuses
Elles dévorent mes pensées,
Ce sont mes ombres chinoises.
Des ombres chinoises,
Qui hurlent en silence
Déchirent mes nuits,
Sous les toits d'ardoise
Ces fantômes en furie
Crient, hurlent et dansent
Jusqu'au petit matin.
Se cachent derrière mes yeux
Me montrent ce monde hideux
Qui me fait tant craindre...
Je n'aurais pas du éteindre

M@dine (c)
Partager cet article
Repost0

commentaires

P
c'est un très joli texte ! amitiés
Répondre
M

Merci Pauline


U
Sale poussière de nuit qui s'alonge sur les corps; qui transpire ses cauchemars; qui fait s'enfuir l'âme.Comme je connais Nadine!Je t'espère un réveil soleil, doucement.
Répondre
M

J'aime bien comment tu décris la nuit, ça m'inspire!!!!


P
La nuit n'est-elle pas le monde des ombres ? et c'est là que ressort tout ce qui nous hante...Bonne journée !Bises étoilées...
Répondre
M

La nuit est trop souvent un bien mauvais rêve...


D
Le genre d'image que l'on ne supporte pas et que l'on se demande bien pourquoi elles nous traversent, on a beau faire, elles sont là quoi qu'on fasse. Un écrit très prenant car pour beaucoup et souvent c'est ce que j'ai vécu pendant très longtemps. Merci de cette forte lecture Madine (bon j'avoue que ça me fait vraiment drôle de t'écrire comme si je m'appelais moi-même... lol). J'ai essayé hier par tous les moyens de passer, impossible d'ouvrir ton blog, je ne sais pas pourquoi il restait figé sur le haut de ta page... et impossible de cliquer sur écrire un commentaire, mais bon me voilà quand même et je profite de mon passage aujourd'hui pour te dire au revoir, je prends la route samedi matin pour 3 semaines de vacances, tant attendu et j'avoue vraiment qu'il est temps. Alors en attendant mon retour, je te souhaite le meilleur, je t'envois mille doux bisous et te dis à bientôt
Répondre
M

Vivement ton retour alors, pour la finesse de tes analyses, la douceur de tes comms...


M
Arf pas cool ses images qui s 'incrustent quand on ferme les yeux  ;Tu crois que la lumière les ferait fuir ??Bonne nuit MadineMarie
Répondre
M

Je ne crois pas, chaques fopis que j'allume j'écris ces peurs sur mon calepin, mon meilleur pote en pareille occasion!