Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 16:47
Aujourd'hui j'ai une pensée
Pour ceux qui s'échinent au labeur
Pour un salaire de misère,
La vie est dure comme la pierre,
Je comprends les envies de révolte
Car notre monde est déséquilibré
On travaille de longues heures
Et qu'est-ce que l'on en récolte?
Quelques piécettes d'Euros...
Aujourd'hui j'ai une pensée,
Pour ce monde de consommation
Où les plus tristes tentations
Poussent les gens dans le crédit

Pour ne pas être différents d'autrui
Acheter et acheter encore!
Aux prix de gros efforts
Tout ce que le monde met à portée
De nos bourses étriquées
Tout est commerce, je le déplore
Même le Muguet du 1er Mai
On oublie les ouvriers de Fourmies
Un beau bouquet ça n'a pas de prix!
On oublie les pandémies
Et les menaces qui guettent ce monde
La terre n'est plus tout à fait ronde
L'homme est sa plus grande catastrophe
Mais l'équilibre est devenu instable
On s'approche du chaos à grands pas
Et ça fera plaisir aux médias
Les valeurs écrasées dans la boue
Une baffe sur les deux joues
Prends une petite clochette blanche
Payée à prix d'or, cueillie en France
Et surtout ne penses pas....
Que le monde doucement s'en va...
Il glisse au fond du trou, en bas
Où le Muguet est écrasé....
Avec toute sa symbolique ...
Un monde tragique va éclore...




Partager cet article
Repost0

commentaires