Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 15:01
Ce n'est plus que l'ombre de l'amour,
Et je regarde à travers elle le passé,
Brûlé aux souvenirs de chacun de ces jours,
Où nous vivions au présent, heureux,
Ensemble, soudés, liés, et amoureux.


Le poids de ces instants lointains est un fardeau,
Bien lourd à porter, et difficile à assumer,
Ces moments précieux ne sont plus que souvenirs,
Qui font pleurer mon âmes meurtrie, suicidée,
Imprégnés sur ma mémoire, comme des sceaux.


Nos lieux communs de jadis,
Me hantent le corps et l'esprit.
Tout, oui, tout me rappelle cette vie,
Comme je ne t'ai pas compris.

Ton visage ne disparaît jamais de mes nuits,
Ton corps rythme encore certaines envies,
Toute ta personne est là encore, sur ma route,
Absence si présente mes soirs de doute.

Le moindre vêtement acheté ensemble,
Les moindres bribes d'une commune chanson,
Devant toutes ces émotions, je tremble,
Les souvenirs hantent mes décisions.


Je croyais facile de tout oublier,
Les photos où tu souries me font pleurer,
Cliché d'une bien belle vie réussie,
Cliché d'un couple pourtant si uni.

Même si ton coeur a failli
Si tu as préféré me quitter,
Tous ces souvenirs et ces agréables moments,
Seront gravés sur mon coeur à tout jamais,
Patrimoine que je garderai précieusement
Et cette petite flamme brillera toute ma vie.

Partager cet article
Repost0

commentaires