Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 14:45

Dès que ça n'allait pas,

Des mots me venaient,

Moi je les assemblais,

Aussi simple que ça.

Inquiétante facilité.

 

Tous ces écrits pris sur le moment,

Aussi bruts que les sentiments,

Cachés comme des secrets,

Je les posais sur papier,

...Des mots, pour me cerner.

 

 

Des mots abondaient,

Sans pour autant me libérer.

Des mots affluaient

Pouvaient-ils vraiment m'aider?

 

Des mots, des idées...

 

Réfléchis et figés,

Même sur papier glacé

Ne me réchauffent pas.

Des mots qui débordent

Maux qui sabordent.

 

Dès que ça n'allait pas,

Le stylo crachait mes peines,

Et les mots pleuraient

Presqu'autant que moi!

 

Des mots simples et légers,

Mais des maux lourds à garder,

Comme un besoin de parler

Monstrueuse inhumanité.

 

Dès que ça n'allait pas,

Moi je les assemblais,

Un peu comme ça venait,

Moi, je ne calcule pas

Au diable le nombre de pieds!

J'écris surtout pour me vider.

Partager cet article
Repost0

commentaires