Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 14:16
Vite! Je vous en supplie,
Pensais-je en l'attendant,
Rendez moi l'Amour de ma vie,
Je veux être transporté
Par ses lèvres sucrées,
M'envoler des pénibles réalités,
Et la serrer, l'enserrer.

Boum! Mon coeur fait un boucan,
Infernal, comme hors du temps!
Paris est un carnaval masqué,
Face à notre monde jamais voilé!

Marchons dans les rues,
Qui voient nos âmes à nue,
Petit restaurant, grande tentation,
Le soldat du Panthéon en a eu des frissons!

Les gens nous dévisagent 
Il est vrai que nous ne fûmes pas sages!
Nous sommes leurs pauvres drames
D'un temps lointain et oublié
Tous ces gestes qu'ils n'oseront plus!
Comme autant de regrets qu'ils ont vécu.

Et l'on se fout de cet étouffant entourage,
Nos coeurs serrés s'attirent, et l'orage
Menace la quiétude ambiante,
Sous les assauts câlins de ma princesse charmante.

L'attraction est à notre table,
La gêne est palpable, considérable,
Les gens épient nos baisers, nos mains,
Unis comme dans un serment divin,
Esseulé dans ce monde alentour,
Nous devenons aveugles et sourds,
Quand de bien belles idées nous effleurent,
Mais Chut! Il n'est pas encore l'heure


Partager cet article
Repost0

commentaires