Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 08:00
A Maylise qui cite Emilie Brontë.....en bas de page

Je me suis égaré
Dans la lande profonde
Dans un tourbeux marais
A l'humidité immonde.
Errant dans la boue,
Je gémissais humilié,
Je n'étais qu'un fou,
Dans ce paysage dévasté,
Par de funestes confusions,
Les maxillaires en convulsion,
Je restais figé, glacé
Je voyais l'âme des ancêtres,
Ces inhospitaliers spectres
Qui chuchotaient furieux
Dans un ricanement hideux
De quitter ces maudits lieux
Leur sanctuaire malheureux.
Ma lumière vascillait,
Puis, je me suis réveillé...
Loin de la lande du Hurle-Vent,
Mais comme enfoui dans mes tourments.

M@dine  (c)
Hommage aux soeurs Brontë, à tous ceux qui écrivent et qui viennent sur mon blog à nouveau, et aux visiteurs inconnus qui lisent au grés des hasards et des sauts de blogs!
Partager cet article
Repost0

commentaires

A

bonsoir à toi madine et cela fait plaisir de te revoir
et lyloue avec sa nounou qu'en est -il ?
bises


Répondre
M

Bonjour Aubert, BAh écoutes ça se passe bien, elle est heureuse quand elle y va, mais on est pas certain d'avoir choisi la bonne nounou, elle fume à la maison, et reçoit des gens au soir et
trinque, mais bon il ne faut pas juger sur ces "quelques présomptions parraît-il" 


C


Tu as de nouveau publié et pfiouuuuuuuu
je ne reçois plus aucune newsletters !!!
une tendre pensée pour Maï... elle me manque
as-tu des news ?
gros bisous Madine et à bientôt



Répondre
M

Pas de news de Maylise. Bizarre pour ta newsletter. Peut-être que je n'existe plus pour over car ils sont déçu que je sois passé à moins d ecinquante visites jours, et 9 de blokrank alors que j'ai
cotoyé les 80 des semaines!!! Pffff ma popularité n'est plus car j'ai choisi ma vie en premier: ma femme et mes puces


L

Bonjour et merci pour ta visite
Je suis une grande romantique et ton poème douloureux me replonge dans cette atmosphère du magnifique livre des soeurs Bronté, un livre lu et relu et qui m'a fait pleurer , mais quelle belle
histoire d'amour.
Cette lande ne pouvait provoquet que des mots noirs pour ton magnifique poème
Un sourire de Line


Répondre
M

Les soeurs Brontë, un sacré moment de bonheur


L

Bonjour et merci pour ta visite
Je suis une grande romantique et ton poème douloureux me replonge dans cette atmosphère du magnifique livre des soeurs Bronté, un livre lu et relu et qui m'a fait pleurer , mais quelle belle
histoire d'amour.
Cette lande ne pouvait provoquet que des mots noirs pour ton magnifique poème
Un sourire de Line


Répondre
M

Bonjour et merci


L

Bonjour et merci pour ta visite
Je suis une grande romantique et ton poème douloureux me replonge dans cette atmosphère du magnifique livre des soeurs Bronté, un livre lu et relu et qui m'a fait pleurer , mais quelle belle
histoire d'amour.
Cette lande ne pouvait provoquet que des mots noirs pour ton magnifique poème
Un sourire de Line


Répondre