Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 12:25
Je passe ma vie noyé sous les déceptions,
A regretter le Passé, les amours perdus,
A regretter aussi toutes les proches trahisons
Les miens, aussi, parfois m'ont-ils pendu.

Musique, cigarettes, vers tristes, et vodka.


La corde se resserre sans thérapie,
J'écoute cette triste musique dans mon lit ;
Je sais qu'une partie de moi est morte,
Et que nul ne sonnera à ma porte,
Ce soir, je n'en n'ai pas besoin, tant mieux!
Plus rien ne me surprend, mon vieux!

Musique, cigarettes, vers tristes et vodka.

Je sais que je partirai en mille morceaux,
Comme autant de bouts de moi égarés,
Je me suicide avec des mots
Et je déteste la personne que je suis.


Musique, cigarettes, vers tristes et vodka.


Mon coeur saigne, il me vomit
Il sèche, brûlé par de vieux rayons,
La corde se resserre sur ma tristesse,
Je suis usé de vivre avec ces faiblesses,
Elles m'étranglent de plus en plus,
Je m'en irai sans que tu le vois,


Musique, cigarettes, vers tristes et vodka


Le temps se meurt, et je n'y crois plus. 

M@dine


Partager cet article
Repost0

commentaires