Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 11:44

Patrimoine de l'Histoire de ma Région,

Je pense aux valeureux mineurs de fonds

250 ans de labeur,d' "exploitation", qui ont façonné

Les paysages de nos villages, nos cités

Qui ont influé sur de nombreuses vies

Dans les mémoires de nos familles.

terrils.jpg

De Zola à Bachelet, tous l'ont raconté

L'Histoire des mineurs de fonds.

Chez nous les terrils se dressent fièrement

Comme des Hoplites au firmament

Ils pointent vers un soleil au zénith

Les "gueules-noires" ne sont pas un mythe!

 

mineurs.jpg

On voit sur leurs tristes bouilles

De la terre, du charbon, de la houille,

Dans les corons, musique au diapason:

Bruits de pelles, de pics,et de marteaux,

Pour extraire le plus possible de charbon,

Casques, lampions, bottes et manteaux

Équipements de nos héros ou martyrs?

Difficile aujourd'hui de les définir.

mines.jpg

Les cages descendent aux enfers

Et l'on craint le "coup de Grisou"

Comme en 1906 à Courrières

Tout cela pour cinq francs six sous!

Dans le noir des dessous de la terre

Dans des fosses, pas si communes que cela!

Des hommes descendaient unis et fiers

J'écris pour qu'on ne les oublie pas.

 

A tous ceux morts à la mine (c) D. Verhée 2010 "les fleurs sauvages ne meurent jamais"

 

En savoir plus?             link

 

http://minesdunord.fr/articles.php?lng=fr&pg=105

 

à Maître Jean  Vavasseur Desperriers  de l'université de Lille 3, que je viens de croiser dans la rue 16 ans après, et une semaine après l'écriture de ce texte

 


Partager cet article
Repost0

commentaires