Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

19 juin 2019 3 19 /06 /juin /2019 14:33

C'était une relation toxique
Je me suis perdu dans tes bras
J'ai cru cet amour idyllique
Tant qu'il ne me forçait pas
À tout abandonner pour toi
Ma famille et mes valeurs
Et, j'y ai sacrifié mon cœur.
Mais je me suis réveillé
Comme si,  sortant  du coma
Je me retrouvais enfin avec moi
Tu occupais toutes mes pensées
Comme si un sort m'envoutait.
J'ai coupé ce lien dangereux
Qui nous unissait tous les deux,
J'ai compris que j'étais le jouet
D'un être qui voulait profiter
Pour toi j'étais une porte de sortie
Mais en aucun cas toute ta vie.
Comme sous l'influence, drogué,
J'étais dépendant de tes messages,
Je cherchais ton reflet dans les nuages
J'étais incapable de penser,
Toute réflexion annihilée
Mais les esprits m'ont sauvé.
Depuis je me reconstruis
Loin de tes sorts jetés,
Et je retrouve ma vie
Près de celle qui n'a jamais
Vraiment cessé de m'aimer.
Tu étais ce rêve inaccessible
Cette envie d'autre chose
Et j'epuisais toutes mes proses
Qui te laissaient impassible.
Tu voulais dicter mon destin
Juste avec la force de ton corps
Tu voulais me voler aux miens
Pour profiter et profiter encore.
Non tu ne m'aimais pas.
Je le comprends à présent.
Tu peux cesser tes envoûtements,
Mon cœur ne t'appartient pas.
Il s'est enfin libérer de tes mots,
De tes promesses, de mes sanglots.
Mon avenir est entre mes mains
Mon avenir enfin m'appartient.
Je vais reprendre ma vie
Là où je l'ai laissé quand j'ai fuis.
Là où tu n'existes plus
Mon Dieu, j' ai survécu.






 

Partager cet article
Repost0

commentaires