Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 16:16

Quel bonheur celui de  notre société

De voir proliférer l'individualisme

Ici règne le chacun pour soi,

Ici règne le chacun chez soi,

On s'adonne aux obscurantismes

De politiques intéressés.

Qu'elle est belle notre société

Abrutie par la consommation,

Qui nous berce d'illusions,

En échange d'une perte d' humanité.

 

§ J'ai repris le papier, les crayons

Pour noircir les pages, et plus mon coeur

J'ai repris goût à la Révolution

Pour retrouver un peu de lueur.

 

Il n'y a plus ni parent, ni ami

Juste la chaleur de l'argent,

On tweet on partage avec envie

Liens virtuels entre les gens,

On achète tout pour oublier

Oui, on est rien sans la monnaie.

On est devenu écervelé,

On a plus la moindre pensée,

Si ce n'est celle des médias ;

Qui nous abreuvent, tu vois,

De potins en guise d'informations,

Moi je refuse cette Collaboration,

Qui réduit l'homme et la pensée,

A grands coups de tentations,

Nouvelle forme d'esclavage,

Où l'on boit leurs immondes breuvages, 

Je ne veux pas vivre les couilles serrées

Je veux lutter le poing levé.

 

 § J'ai repris le papier, les crayons 

Pour noircir les pages, et plus mon coeur

J'ai repris goût à la Révolution,

Pour retrouver un peu de lueur.

Je retrouve mes sensations,

Les mots affluent comme un torrent,

Je veux dénoncer ces moutons,

Tous ceux qui se disent "bien-pensant"

Ils crachent sur toutes nos valeurs,

Et ont le tweet égocentrique

On partage des selfies et plus des fleurs

Le monde plonge dans le psychiatrique.

Ils se rencontrent sur le net

Persuadés de vivre le Grand Progrès,

Mais je te le dis en vérité,

Ce bas monde est triste et bête.

 

§J'ai repris le papier, les crayons,

Pour noircir les pages, et plus mon coeur

J'ai repris goût à la Révolution,

Pour retrouver un peu de lueur

 

DV (c) Les fleurs sauvages 2016.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires