Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Je Ne Suis Personne

  • : 30 années d'écriture DAMIEN VERHEE 2020 aux origines de l'écriture
  • : Suivre l'actualités de l'écriture de DAMIEN VERHEE, romans, poésies, projets, chansons
  • Contact

Damien Vrhee

  • VERHEE D
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....
  • Je suis un homme du Nord, qui a promené sa plume aux quatre vents, assis au milieu des crocus, calepin en poche, tout devient sujet à la rédaction de Poèmes "Sncf"...qu'on écrit partout, en toute occasion, comme ça, en improvisant, en écrivant....et plus de 640 textes sont ainsi nés, jusqu'à aujourd'hui, à l'aube de 2018....ou un tournant se prépare mes amis....

Bientot mon 1er roman à paraître

Pour tous renseignements pour utiliser en musique un texte présent sur ces pages, contactez moi
Damien V.
06 50 83 87 89

Recherche

Vous Avez Loupe

18 janvier 2016 1 18 /01 /janvier /2016 21:35

Elle sanglotait là dans le couloir

Son amour parti trop tôt

Elle sombrait dans le désespoir

Plus rien ne retenait ses sanglots,

Et nos mots semblaient futiles

Un tas de sorte de banalités débiles,

Mais personne ne vivait son calvaire

Perdre l'amour est un Enfer,

Où il n'y a plus l'ombre d'une lumière

Là où les souvenirs sont des chimères .

Assise dans ce triste couloir

A l'abri des indiscrets regards,

Elle savait que la vie continuerait

Mais avec, toujours, ce goût d'inachevé,

La fille du couloir...

La fille du couloir.

Elle sanglotait là dans le couloir,

Loin des sourires de circonstance,

Loin des murmures de connivence

Elle pense à lui matin et soir.

Elle revoit les gens dans l'église,

La crainte, sans cesse, qu'on se dise

"Mon Dieu que c'est horrible pour elle"

Elle voudrait bien retrouver des ailes,

S'en aller là-haut dans les cieux

Retrouver enfin son amoureux,

Lui dire que la vie sans lui,

Ce n'est pas la vie ,ce n'est rien,

Que loin de lui plus d'paradis

Juste le goût amer du venin....

Assise dans ce triste couloir

A l'abri des indiscrets regards,

Elle savait que la vie continuerait

Mais avec, toujours, ce goût d'inachevé,

La fille du couloir....

La fille du couloir....

Damien Verhee 10/2015 La Rochelle

Partager cet article
Repost0

commentaires